COCTEAU JEAN (1889-1963)

Lot 38
Aller au lot
1 000 - 1 500 EUR
Laisser un ordre
Votre montant
 EUR
Enchérir par téléphone
Enchérir par téléphone

COCTEAU JEAN (1889-1963)


Lettre autographe signée «Jean» adressée à Max JACOB.
S.d. [entre le 9 et 15 mars 1925], 2 pages in-4 à l'encre. (Traces de pliures.)
BELLE ET ÉMOUVANTE LETTRE, RÉDIGÉE LORS D'UNE CURE DE DÉSINTOXICATION À LA CLINIQUE DES THERMES URBAINS À PARIS. Épuisé par le traitement, Cocteau débute la lettre en s'excusant auprès de son ami. «Pardonne moi d'écrire si mal & des choses si bêtes - c'est le premier [sic!] lettre permis par le médecin et je n'ai aucune force. Je ne peux encore aller du lit à la table, mais mon chéri, mon pauvre enfant merveilleux tu ne comprendras donc jamais que ‘mes silences' sur tes poèmes n'ont aucune signification de blâme -- que la moindre boucle d'une de tes lettres a déjà du prestige pour mes yeux et mon coeur -- que je t'approuve d'avance comme faisaient les admiratrices de Sarah Bernhardt [...] Depuis avant-hier je suis hors de danger -- alors le médecin ne m'écoute même plus et me laisse avec une tulle de nerfs autour du poumon gauche et des aigrettes atroces [...] Très heureux d'Hugnet libéré du service [...] Mon Max je t'aime. Ton amitié, ta bonté pour mon oeuvre sont toute ma récompense. Je t'embrasse, Jean».
Mes ordres d'achat
Informations sur la vente
Conditions de ventes
Retourner au catalogue