FIAT 500 D 1962

Lot 101
Aller au lot
10 000 - 15 000 EUR

FIAT 500 D 1962

Version recherchée de la Fiat 500
Restauration récente
Désirable petite découvrable
Carte grise française
Châssis : 623440

Héritière de la Fiat 500 Topolino lancée en 1936, la Fiat 500 Nuova 500 est présentée à Turin le 4 juillet 1957. Trop dépouillée et pas assez puissante, la première série n’est pas un succès. Dès lors, Fiat va augmenter la cylindrée de son moteur bicylindre et parfaire l’équipement des versions qui suivront dans l’ordre des lettres de l’alphabet. Après la Normale « A », la Sport « B » et la Toit ouvrant « C », la version « D » (simplement car il s’agit de la 4ème version) est dévoilée en 1960. Puis, au Salon de Genève 1965, Fiat lance la 500 F (car la lettre « E » a été attribuée à une finition « America » de la 500 D). Cette dernière reçoit des portes ouvrant contre le vent, un parebrise agrandi et un intérieur avec une finition de meilleure facture. Avec ses portes «suicide» et son toit découvrable, cette petite Fiat 500 D correspond à l’une des premières versions de cette voiture dont la carrière exceptionnelle s’est étendue de 1957 à 1975. Elle a bénéficié d’une restauration de qualité qui met parfaitement en valeur sa jolie teinte bleue et son habitacle recouvert d’un skaï rouge du plus bel effet. La capote est en parfait état, les pneus sont neufs et les jantes ainsi que les chromes présentent un bel éclat. Au même titre que l’esthétique, la mécanique a été révisée et fonctionne normalement. La conduite de cette voiture extrêmement agréable et ludique en ville est un vrai régal de sympathie, en témoigne les nombreux sourires et pouces levés sur notre passage. En ville ou à la campagne, cette petite auto se trouve finalement parfaitement polyvalente. Avec cette estimation, il serait dommage de ne pas saisir l’opportunité d’acquérir l’un des plus grands mythes de l’automobile italienne…
Mes ordres d'achat
Informations sur la vente
Conditions de ventes
Retourner au catalogue