ÉLISABETH DE VALOIS (1545-1568) Reine d'Espagne; fille d'Henri II et Catherine de Médicis, mariée à Philippe II d'Espagne, elle mourut en couches à 23 ans

Lot 1340
Aller au lot
2 500 - 3 000 EUR

ÉLISABETH DE VALOIS (1545-1568) Reine d'Espagne; fille d'Henri II et Catherine de Médicis, mariée à Philippe II d'Espagne, elle mourut en couches à 23 ans

L.A.S. «Elizabeth», [février 1560], à sa mère, CATHERINE DE MEDICIS; 3 pages in-fol., adresse «A la Royne» (entaille due à l'ouverture, sans perte de texte).

Belle et rare lettre au sujet de la mort du comte d'Albe, et d'un projet de mariage du fils de Philippe II, Don Carlos. «Madame pour la haste de se porteur je ne vous dires davantage sinon que le segond jour de caresme le conte d'Alve [le comte d'ALBE d'Aliste, beau-frère du duc d'Albe] mourrut comme vous entendres plus aplemant par les lettres de monssieur l'ambassadeur en quoy jay beaucoup perdu car il commansoit a fort bien faire son devoir et me samble madame que vous feries fort bien descrire au duc d'Alve et a Ruy Gomes pour afin quils solissitassent que seluy quon mettera en sa place soit homme quil entende se quil doit faire combien quen sepandant le roy mon seigneur commande au dit duc d'Alve [Fernando Alvarez de Toledo, duc d'Albe, qui avait conclu son mariage avec Philippe II d'Espagne en 1559] qui me serve de maior domo maior tant quil en est pourveu dequoy je suis bien fort ayse»... Elle l'invite à lui toucher un mot de leur contentement...
Elle a reçu une lettre de la Reine de Bohême [sa belle-soeur, MARIE D'AUTRICHE]: «elle voudroit avoir autant de part au prince comme j'avois au roy, monseigneur et que je luy aydasse pour sa fille [Anne d'Autriche (1549-1580), que Philippe II épousera en quatrièmes noces en 1570] et en escrivist une autre a la princesse disant le mesme laquelle et me montroist et disoit que se fust san son prejudice je luy fis le mesme et elle me respondist quelle man assuroit j'en parlés au roy lui disant comme la royne de Boesme mavoit escrit et quelle esseptoit une condission et que jen esseptois deux qui estoit premieremant le particulier de ma seur et puis seluy de princesse il me respondist que son fils estoit si jeune et en tel estat quil y avoist tamps pour tout sy esse quil na plus la fievre quarte»...

PROVENANCE
Chartrier du château de Villebon (25 mars 1992, n° 56). Publ.: Négociations, lettres et pièces diverses relatives au règne de François II tirées du portefeuille de Sébastien de l'Aubespine (1841, p. 815).
Mes ordres d'achat
Informations sur la vente
Conditions de ventes
Retourner au catalogue