CASTRIES Charles-Eugène-Gabriel de La Croix, Maréchal de (1727-1801)

Lot 1324
Aller au lot
Estimation :
2500 - 3000 EUR
Résultats avec frais
Résultat : 2 990EUR

CASTRIES Charles-Eugène-Gabriel de La Croix, Maréchal de (1727-1801)

13 L.A. dont une chiffrée, 1790-1798, à son fils le duc de CASTRIES; 30 pages la plupart in4, une adresse.

Très intéressante correspondance d'émigration à son fils. [Le maréchal de Castries s'illustra dans de nombreuses campagnes militaires; il devint ministre de la Marine en 1780 et fut nommé maréchal de France en 1783; il démissionna en 1787. Il émigra dès les débuts de la Révolution, se battit dans l'armée des Princes et dirigea le cabinet de Louis XVIII. Son fils Armand-Charles-Augustin, duc de Castries (1756-1842) fit la campagne d'Amérique. Député de la noblesse en 1789, il défendit les prérogatives du Roi et provoqua en duel Charles de Lameth; ce duel ayant déclenché une émeute et le pillage de l'hôtel de Castries, il émigra.]
Lausanne 29 novembre 1790, il approuve le duel de son fils contre Charles de LAMETH et lui reconnaît toutes les qualités d'un brave gentilhomme avant de lui faire part de l'opinion favorable de nombreuses personnes dont Mme de Tarente ou M. de Chauvigny; l'affaire fera «époque dans l'histoire de la tyrannie des factieux de l'Assemblée. [...] Les bruits de Paris sont affreux, contre la reyne particulierement, on parle de lui enlever Mr le dauphin. On a bien attendu pour prendre un party aux Thuileries»...
Eisenach 19 février 1791, sur la tactique de l'armée de Coblentz et les événements de Russie... 2 décembre 1791, sur de nombreuses personnalités émigrées et servant dans l'armée des Princes, des bruits qui ont couru sur Mme de RICHELIEU, le désarmement anglais qui confirmerait un plan de neutralité... 11 décembre 1791, à propos du Conseil des Princes à Coblentz, il parle longuement de la demande que lui a faite le comte d'Artois«ou d'accepter le commandement de la Gendarmerie ou de me desister [...] je n'ai pas hesité de me desister de tout, plustost que de voir ce corps s'aventurer et produire un scandale a Coblentz»... 4 février 1792, longue lettre chiffrée contenant des instuctions sur la conduite à tenir avec M.
Mes ordres d'achat
Informations sur la vente
Conditions de ventes
Retourner au catalogue