DICKENS CHARLES (1812-1870).

Lot 45
Aller au lot
Estimation :
6000 - 8000 EUR
Résultats avec frais
Résultat : 8 060EUR

DICKENS CHARLES (1812-1870).

L.A.S., [Londres] 8 février 1836, à Lord STANLEY (secrétaire d’État pour l’Irlande) ; 2 pages et demie in-4 ; en anglais.
Rare lettre de l’écrivain débutant, présentant son premier livre.
[Dickens avait fait ses débuts comme journaliste parlementaire au Mirror of Parliament. En 1833, il commença à faire paraître ses esquisses de la vie de Londres dans des périodiques, qu’il rassembla en 1836 sous le titre Sketches by Boz, Illustrative of Every-Day Life, and Every-Day People, avec des gravures de George Cruikshank.
À l’époque où il était journaliste du Mirror of Parliament, il eut l’honneur de rendre compte fi dèlement du discours de Sa Seigneurie, lors de la seconde lecture du projet de loi sur les troubles irlandais ; Dickens rappelle cet incident pour faire pardonner la liberté qu’il prend en lui adressant des volumes, les premiers qu’il ait publiés. Cette requête peut paraître singulière ou présomptueuse, mais il n’y a rien de singulier dans le fait d’être un admirateur enthousiaste du caractère distingué de son correspondant. Le souhait des auteurs de placer leurs œuvres entre les mains de ceux dont les fonctions publiques éminentes ne sont dépassées que par l’éclat de leurs talents individuels, est si général, même chez les plus grands hommes qui aient jamais orné la littérature de ce pays, qu’il espère que ce sera pardonné chez un candidat à la faveur publique aussi jeune, et aussi humble…
Mes ordres d'achat
Informations sur la vente
Conditions de ventes
Retourner au catalogue