GUSTAVE LOISEAU (1865-1935)

Lot 28
80 000 - 120 000 €
Laisser un ordre d'achat
Votre montant
 €
Enchérir par téléphone
Enchérir par téléphone

GUSTAVE LOISEAU (1865-1935)

Le port de Pornic, effet de pluie, 1900
波尔尼可港,雨天,1900
油画,左下角落款
Cảng Pornic, ấn tượng mưa, 1900
Dầu trên lụa, ký tên ở dưới, phía bên trái
Huile sur toile, signée en bas à gauche
54 x 65 cm


L'attestation C919-A133, rédigée en date du 24 novembre 2018 par Didier Imbert et indiquant l'insertion au catalogue raisonné en préparation, sera remise à l'acquéreur

PROVENANCE
Vente De Corneillan, 22/03/1992
Collection privée, Ile-de-France

L'oeuvre que nous présentons donne à voir le port de Pornic, où Loiseau s'installe en 1900, et appartient donc à la dernière phase sa production.
Il s'agit du fond du port, représenté à marée basse par temps de pluie. Alors que bon nombre de toiles sur Pornic ont une vocation lyrique, en quelque sorte, puisqu'elles offrent au spectateur l'aspect plutôt touristique ou mondain de Pornic, c'est au contraire son activité marchande de Pornic qui intéresse ici le peintre.
Il existe un pendant à cette toile, représenté en vignette ci-dessous: le port est visible à marée haute, cette fois, le même bateau au mouillage.
Sur le quai représenté, une agitation intense règne régulièrement. Les bateaux débarquent leurs sacs de grain devant la construction en bois du premier plan, qui dépend de la minoterie située derrière, où les céréales sont transformées en farine. Les navires repartent ensuite chargés d'une nouvelle cargaison pour faire du cabotage et naviguer près des côtes.
Pornic est, à l'aube du XXe siècle un lieu de séjour privilégié pour les artistes, Renoir y était venu en 1892, Maurice Denis et Armand Guillaumin en 1903 et 1909 ou en encore Maxime Maufra en 1987. A l'exception de Maurice Denis, tous ont aimé à y peindre sur le motif.

Gustave Loiseau embrasse une carrière artistique à l'âge de vingt-deux ans. Il fréquente les cours de l'Ecole des Arts Décoratifs avant d'intégrer, en 1889, l'atelier de Fernand Quignon.
L'artiste s'installe par la suite à Pontoise, en région parisienne. A partir de 1890, il se rend tous les étés à la pension Gloanec, à Pont- Aven. Le village accueille dès les années 1860- 1870 les peintres en quête de nouveaux motifs. Paul Gauguin y effectue deux séjours en 1886 et 1888. Il dispense son enseignement à un ensemble de peintres regroupés sous le nom d'école de Pont-Aven - tels qu'Émile Bernard, Charles Laval ou encore Paul Sérusier.
Au cours de ses différents séjours à la pension Gloanec, Loiseau se lie d'amitié avec Maxime Maufra et Henry Moret. Le peintre exposera successivement ses oeuvres à la galerie Le Barc de Boutteville, au Salon des Indépendants puis aux VIème, VIIème et VIIIème expositions des peintres impressionnistes et Symbolistes. A partir de 1897, Il entame une collaboration avec le célèbre marchand Durand-Ruel qui présente le travail de l'artiste dans ses galeries de New-York et de Paris.
Mes ordres d'achat
Informations sur la vente
Conditions de ventes
Retourner au catalogue