1962 - JAGUAR TYPE E 3.8 SÉRIE 1

Lot 124
120 000 - 160 000 €
Résultats avec frais
Résultat: 132 400 €

1962 - JAGUAR TYPE E 3.8 SÉRIE 1

N° châssis/Chassis number: 886351
Carte grise française normale/Regular French registration papers
Moteur/Engine: 6 cyl - 3781 cc - 265 cv
L'un des plus beaux coupé du monde!
Estimation attractive compte tenu de l'état
Certificat Jaguar Heritage/Matching numbers
Restauration intégrale de grande qualité/dossier de restauration complet
Depuis la fin de la guerre, Jaguar incarne le Grand-Tourisme à l'anglaise par excellence.
La génération des roadsters XK 120, 140 et 150 a largement contribué à construire cette image sportive au travers de ses succès en compétition. Mais les années passent et Jaguar se doit de trouver une digne héritière à sa glorieuse histoire.
Alors la firme de Coventry travaille dans le plus grand secret à celle qu'elle va baptiser
Type E, en référence aux Types C et D qui se sont imposées aux 24 Heures du
Mans et dans de nombreuses autres épreuves internationales... Révélée à Genève, et non à Londres, pour bien marquer la volonté d'une carrière internationale, la Type
E connait un succès immédiat et sera très vite élue «plus belle voiture du monde» par les journalistes spécialisés. Nombreuses sont les personnalités de l'époque à s'empresser de passer commande: Françoise Sagan, Charles Trenet, Robert Hirsch, sans parler des têtes couronnées... Le design de la Type E a souvent été attribué à Sir William Lyons, c'est pourtant à Malcom Sayer, aérodynamicien issu de l'industrie aéronautique, à qui l'on doit ce coup de crayon magique. Habillant un châssis tubulaire très léger, le designer anglais a offert à sa création ce capot immensément long qui contribue au magnétisme qu'elle exerce sur le public d'hier et d'aujourd'hui.
Beaucoup moins chère que ses concurrentes directes, avec un châssis sportif et des performances de premier ordre, la Type E cumulait tous les atouts... Cela est encore plus vrai aujourd'hui!
Nous sommes ravis de vous présenter ce splendide coupé Type E série 1, tant son état et son parfait fonctionnement nous ont séduit. Bien au-delà du coût important de sa restauration, son propriétaire actuel a passé presque deux ans à redonner à cette voiture son lustre d'antan. Rien n'a été laissé au hasard avec le souci de préserver un maximum de pièce d'origine en les restaurant à grands frais ou en les remplaçant quand cela était devenu inévitable. Esthétiquement et mécaniquement, cette voiture comblera les amateurs les plus exigeants.
«886351» sort des chaines de montage le 29 juin 1962 et est vendu neuve par le concessionnaire Max Hoffman de New York à son premier propriétaire le 10 juillet de la même année. Nous retrouvons sa trace toujours aux Etats-Unis en 1982 lorsqu'elle est entre les mains d'un collectionneur américain résidant à Palm Beach avant qu'elle ne rejoigne la France en 2004. La voiture est alors de couleur blanche et à restaurer quasi intégralement. Sans attendre, la voiture est envoyée chez Thierry
Automobiles à Bron non loin de Lyon. La carrosserie est entièrement refaite dans un très élégant British Racing Green avec un habitacle en cuir beige clair Connolly et l'ensemble des pièces sont achetées chez le spécialiste Jaguar SNG Barrat.
Mais quelque temps avant d'attaquer la partie mécanique, son propriétaire tombe malade et la belle se retrouvera stockée à l'abri. C'est en décembre 2016 que son propriétaire actuel décide de s'en porter acquéreur avec pour but de terminer la res- tauration. L'ensemble de la mécanique est refaite, moteur, embrayage, carburation, boite de vitesse, freins, échappements, suspension, faisceau électrique et circuit de refroidissement, plus de 30 000 sont investis dans la voiture sans compter la main d'oeuvre. Le résultat est splendide, les alignements des ouvrants sont parfait, le moteur est une pièce d'orfèvre et l'habitacle à l'aspect du neuf!
Sur la route, la voiture est exempte de tout reproche. Le six cylindres Jaguar feule, les rapports de boite sont précis, les freins efficaces. Le comportement de la voiture aussi bien en ville que sur voies rapide est excellent. Pour ne rien gâcher, un dossier très important de factures et de photos sera remis à l'acheteur (papiers américains, toutes les factures françaises depuis 2004, photos de la restauration - démontage et remontage, Certificat Jaguar Heritage, contrôle technique du 20/10/2018 et rapport d'expertise).
Dans sa version la plus pure et la plus prisée, ce très bel exemplaire mérite les attentions de tout collectionneur exigeant. Présentée à une estimation très attractive compte tenu de son état et du coût de sa restauration, voici l'opportunité de vous offrir l'une des plus belles créations de Coventry.
Mes ordres d'achat
Informations sur la vente
Conditions de ventes
Retourner au catalogue