1969 - MORRIS MINI COOPER S - 1071CC

Lot 33
20 000 - 30 000 €
Résultats avec frais
Résultat: 28 560 €

1969 - MORRIS MINI COOPER S - 1071CC

N° de châssis/Chassis n°: 1337492

Carte grise française/French registration papers

Très belle préparation

Voiture performante et fiable

Eligible à toutes les manifestations sportives

Very well prepared

High performance and reliable car

Eligible everywhere

Véritable coup de génie, l'Austin Mini présenté en 1959 attire immédiatement l'attention des sportifs amateurs de compétition et des préparateurs par ses qualités de tenue de route et son agilité. John Cooper, constructeur de voitures de Formule 1 et de rallye, en perçoit le potentiel et propose à son créateur Alec Issigonis d'en produire une version plus développée. La direction du groupe BMC donne son feu vert et les deux hommes coopèrent en vue de produire une Mini Cooper sportive et économique. Les versions Austin

Mini Cooper et Morris Mini Cooper seront commercialisées dès 1961. En 1963, une nouvelle Mini Cooper dite «S «est produite et est équipée d'un moteur de 1 071 cm3 à course courte, un vilebrequin nitruré, un bloc renforcé et des freins plus grands. Ce sera la base des voitures qui remporteront le Rallye de Monte Carlo en 1964, 1965 et 1967! Cette petite bombe est la Mini la plus désirable parmi les innombrables versions produites jusqu'en 2000.

La voiture que nous vous présentons est une Morris Cooper de 1969. Elle fut rebadgée «Cooper S» en raison du montage d'un moteur S 1071 cm3 préparé par l'ancien spécialiste parisien SFR Automobile.

Pistons forgés Omega, volant moteur allégé, arbre de 997S, culasse Bryan

Slarck big bord stage 4 avec une rampe de culbuteurs forgée, le moteur alimenté par un carbu Weber 45 en offre à tous les étages! La boite de vitesse est une Cooper

S à 4 rapports équipée du système quick shift, l'embrayage est renforcé avec un disque course et les suspensions avant sont montées avec des Koni réglables.

Côté freinage, des disques de Cooper S à l'avant et des tambours ventilés à l'arrière avec un servofrein améliorent grandement le mordant. L'habitacle a lui aussi été soigneusement préparé avec un arceau 6 points homologué FIA, deux baquet et harnais 4 points et un tableau de bord Works type Monte Carlo. Extérieurement, l'auto à fière allure avec le montage de trois phares

Lucas additionnels, des élargisseurs de voies et un projecteur de recul. Toutes les factures de la préparation sont jointes au dossier avec le manuel d'utilisation d'origine et plusieurs articles de presse. A son volant, ses deux précédents propriétaires ont participé au Rallye de Paris 2005, au Neige et Glace 2006, 2007 et à 7 Monte-Carlo Historique, rien que ça!

Cerise sur le gâteau, un écrit de SFR Automobile datant de Lucien Campello (SFR Automobile) prétend que le 1071 qui équipe cette voiture aurait été le moteur de l'ex Cooper S de John Lennon...

The Austin Mini launched in 1959 represented a real stroke of genius. Its road-holding and agility soon drew the attention of competition minded enthusiasts and racing car developers. John

Cooper, constructor of Formula 1 and rally cars, understood the potential of the car and proposed to its creator, Alec Issigonis, that they produce a more highly developed version. The management of BMC gave the green light and the two men worked together to produce a sporting but inexpensive

Mini Cooper. The Austin Mini Cooper and Morris Mini Cooper models were put on the market in 1961. A new Mini

Cooper, labelled "S" was produced in 1963 with a 1 071 cc short stroke engine with a reinforced cylinder block and nitride treated crankshaft. Larger brakes were fitted. This car would be the starting point for those which won the Monte Carlo Rally in 1964, 1965 and 1967! This little bombshell is the most desirable of all the innumerable versions of the Mini which were produced until 2000.

The car which we are presenting is a 1969 Morris Cooper. She was given "S" badges after a breathed on 1 071 cc S type engine had been installed by the Paris specialist SFR Automobile. Specification included Omega forged pistons, lightened fly-wheel, 997S camshaft, Bryan Slack big bore cylinder head, stage 4 tune with forged rocker arms, Weber 45 carburettor. With all this, the engine has power right across the full rev range. The gearbox is a 4-speed S type with quick shift system, the clutch is reinforced with a racing plate and the front suspension has adjustable

Koni shock absorbers. Cooper S front brake discs, vented drums at the back and servo assistance greatly improve the bite and endurance of the braking.

The passenger compartment has also been meticulously prepared with a FIA homologated 6 point roll cage, two bucket seats, 4 point harnesses and a Monte Carlo Works type dashboard.

The exterior of the car looks impressive with three additional Lucas headlights, widened track and extended wheelarches, as well as a reversing light. All the invoices relating to the preparation are included in the file with the car, and there are also the original driver's handbook and several press articles. The two previous owners used the car to participate in the Rallye de Paris 2005, the Neige et Glace 2006, 2007 and in no less than seven editions of the Monte-Carlo Historic Rally.

The cherry on the cake is a document sent by Lucien Campello of SFR Automobile claiming that the 1 071 cc engine in the car originally came from the Cooper S belonging to John

Lennon.
Mes ordres d'achat
Informations sur la vente
Conditions de ventes
Retourner au catalogue