VOLTAIRE 伏尔泰 (1694-1778)

Lot 158
1 500 - 1 800 €

VOLTAIRE 伏尔泰 (1694-1778)

L.S. «V» et 2 lettres dictées, [Ferney] février-mars 1776, au comte de TRESSAN; les lettres sont écrites par son secrétaire Jean-Louis WAGNIÈRE; 2, 2 et 2 pages et demie in-4.
Signed letter, signed «V» and 2 dictated letters, [Ferney] February-
March 1776, addressed to the Count of TRESSAN; the letter is written by his secretary Jean-Louis WAGNIÈRE; 2, 2 et 2 pages and a half in-4.
Voltaire prend la défense de Delisle de Sales, condamné au bannissement à vie pour sa Philosophie de la nature.
11 fevrier... «je vois que l'on commet une injustice ridicule et affreuse.
Tout me persuade qu'il y a un parti pris d'oprimer ceux qui ont la vertueuse folie de vouloir éclairer les hommes». Il rappelle la mésaventure du «pauvre LA HARPE» l'année passée: «Jugez si l'homme [Voltaire lui-même] qui se plaignit à vous d'une épitre qu'on lui imputait, avait raison de se plaindre. Vous savez qu'il n'y a nul ouvrage qu'on ne puisse empoisonner, et nul homme qu'on ne puisse persécuter».
Il s'inquiète (sans le nommer) pour «l'infortuné» DELISLE: «quel est le scélérat qui le poursuit ? pourquoi on l'accuse d'être l'auteur d'un ouvrage qui n'est pas sous son nom ? quelles procédures on a faites contre son ouvrage et contre sa personne. Est-il décrété de prise de corps ? [...] Il faut, dans ces affaires, en agir comme en temps de peste [...] Fuiez vite, allez loin, revenez tard. [...] Votre homme fait fort bien d'adorer l'écho de Franconville; les échos de ma retraite saluent très humblement ceux de la vôtre»....
3 mars. «L'apôtre prétendu de la Tolérance pourait bien en être le
Martyr. Il scait très bien que la cabale du fanatisme est plus animée et plus dangereuse que la cabale contre Mr TURGOT. Le vieil apôtre est obligé dans le moment présent d'aller faire un petit voiage en
Allemagne pour des affaires indispensables. Mais, en quelque endroit qu'il soit il prendra un intérêt bien vif à Monsieur De L.... auquel il conseille de ne jamais exposer sa personne. L'effervescence est trop violente. On n'est que trop bien informé des résolutions prises par des assassins en robe noire, les uns tondus, les autres en bonnet quarré. Tout cela est affreux, mais très digne d'une nation qui n'a encor assassiné que trois de ses rois, qui n'a fait qu'une grande St
Barthelémy, mais qui en a fait mille petites en détail. Les ministres, tout sages et tout éclairés qu'ils sont, ne pouraient s'oposer aux barbaries que les persécuteurs méditent»... 17 mars. Il a pu faire agir M. d'ARGENTAL en faveur de Delisle
Sales: «il déteste la persécution, et chérit la philosophie. Il me parait qu'on ne persécute dans le moment présent que M. TURGOT. Celui là se tirera d'affaire fort aisément; il a du génie et de la vertu, son maître parait digne d'avoir un tel ministre; et je ne crois pas que
Messieurs veuillent faire la guerre de la fronde pour des corvées.
Je dois à ce digne ministre la supression de toutes les gabelles, et de tous les commis qui désolaient mon petit païs, moitié français, moitié suisse»... Il parle des travaux de Tressan sur l'électricité: «Je me suis mêlé d'électriser le tonnerre dans le jardin que je cultive auprès de ma chaumière. Il y a longtemps que je regarde cette électricité comme le feu élémentaire qui est la source de la vie. [...] Continuez, philosophez dans votre retraitte. Votre printems a été orné de tant de fleurs, qu'il faut bien que votre automne porte beaucoup de fruits. Il n'y a plus de jouïssance pour moi qui suis dans l'extrême vieillesse; mais vous me consolerez, vous me donnerez des idées, si je ne puis en produire». Il parle enfin du livre de BAILLY «sur l'ancienne astronomie. Il y a des vues bien neuves et bien plausibles [...] Ce livre recule furieusement l'origine du monde, s'il y en a une. Remarquez en passant que le petit peuple juif, qui parut si tard, est le seul qui ait parlé d'Adam et de sa famille, absolument inconnus dans le reste du monde entier»...
Correspondance (Pléiade), t. XII, p. 428, 458 et 477.
Mes ordres d'achat
Informations sur la vente
Conditions de ventes
Retourner au catalogue