RARE SQUELETTE COMPLET DE MAMMOUTH, MAMMUTHUS…

Lot 55
450 000 - 500 000 €
Résultats avec frais
Résultat: 548 250 €

RARE SQUELETTE COMPLET DE MAMMOUTH, MAMMUTHUS…

RARE SQUELETTE COMPLET DE MAMMOUTH, MAMMUTHUS PRIMIGENIUS, PLÉISTOCÈNE TARDIF, SIBÉRIE, RUSSIE A RARE AND COMPLETE MAMMOTH, LATE PLEISTOCENE, SIBERIA, RUSSIA Âge / Age
Pléistocène tardif / Late Pleistocene
Site de collecte / Digsite
Sibérie, Russie / Siberia, Russia
Expert
Monsieur Eric Mickeler, membre de la Chambre Européenne des Experts
Conseils en Oeuvres d'Art
Dimensions et poids / Measurements and weight
Hauteur: environ 3,40 mètres
Le poids estimé: 1400 kg.
Longueur linéaire des défenses et poids: 62 kg pour 3,32 m et 76 kg pour 3 mètres.
Le tout étant réparti sur une structure d'environ 8 m2; soit une répartition de 175 kg au m2.
Height: around 3.40 m
The estimated weight of the mammoth is 1,400 kg.
Linear length of tusks and weight: 62 kg for 3.32 m and 76 kg for 3 m
The whole being spread over a structure of around 8 m2 - i.e. a distribution of 175 kg per m2
Un rapport de condition est disponible sur demande auprès de la Maison de Vente aux enchères Aguttes.
A condition report is available on request from the auction house.
Cette espèce fut contemporaine de l'homme de Neandertal au Paléolithique moyen et de l'Homo sapiens au Paléolithique supérieur, jusqu'à son extinction vers - ans. Ce mammouth, le plus gros mammifère terrestre de tous les temps et le plus important spécimen du monde en main privée, montre, en tête, deux impressionnantes et gigantesques défenses, qui magnifient sa splendeur. Il est le représentant d'une espèce mythique qui marque, à l'évidence, notre imagination et la culture cinématographique.
C'est aussi par excellence l'animal emblématique de la préhistoire et on le retrouve à ce titre représenté plus d'une centaine de fois dans la célèbre grotte préhistorique de Rouffignac en France mais il reste artistiquement tout aussi présent au XXe siècle et au
XXIe siècle dans les épisodes cinématographiques de «L'Âge de Glace».
Ce spécimen, en position de marche est unique dans le monde de par sa taille qui le classe parmi les plus grands, sa conservation qui reste éminemment appréciable avec plus de 80 % d'os originels et enfin par la qualité de ses extraordinaires et gigantesques défenses aux précieuses teintes caramel et ivoire mêlées.
Il montre quelques pathologies, comme des nécroses au niveau de l'un des pieds et de la mandibule inférieure ainsi que la trace d'une ancienne fracture ressoudée, qui nous renseignent amplement sur les vicissitudes d'une longue vie de mammouth.
Montrant des qualités exceptionnelles de conservation, il ne revêt que peu de restaurations mineures classiques. Ce beau squelette de mammouth pourra être baptisé au cours d'une cérémonie privée: il ne rêve que de trouver un nouveau lieu d'adoption !
Ce remarquable spécimen de mammouth est aussi l'un des rares dans le monde qui est pourvu de toutes ses autorisations de sortie du territoire russe. Il peut donc être valorisé, exporté, revendu et utilisé publiquement à des fins commerciales.
Le mammouth véhicule une image de force mais aussi eco-environnementale, et provoque l‘empathie des visiteurs dans un lieu touristique. Il est en cela le lointain cousin de l'éléphant et de leur illustre représentant qu'est «Babar», héros de la littérature d'enfance créé par Jean de Brunhoff en 1931.
D'autres spécimens ont déjà montré leur fort impact commercial et leurs retours publicitaires incroyables pour des industries. Par exemple, la Cave de Montfrin peut s'enorgueillir de présenter un spécimen qui lui valut une appréciable augmentation de son chiffre d'affaire et un afflux de visiteurs doublé.
L'hôtel Faena de Miami (États-Unis) expose également un mammouth passé intégralement à la feuille d'or.
Le mammouth, animal éteint de la préhistoire est aussi en passe de devenir l'animal du futur tout autant que le sujet d'une actualité brûlante. En effet, nombre de projets scientifiques visent à le recréer alors que la recherche génétique et le clonage prennent de l'essor. On se prend ainsi à penser que l'acquisition d'un squelette aussi remarquable placerait donc définitivement son propriétaire ou les activités de celui-ci au coeur des sujets à suivre dans le siècle qui s'ouvre.
Superbement présenté sur un socle en chêne blond, reconstruit selon les normes de la paléontologie moderne, replacé dans une position scientifiquement correcte et procurant ainsi une impression visuelle forte et spectaculaire, ce squelette de mammouth, véritable oeuvre d'art naturelle selon l'esprit des Surréalistes, est indiscutablement rare et exceptionnel. Il demeure d'ailleurs le plus important en taille et qualité qu'Eric Mickeler ait eu la chance d'expertiser, depuis maintenant une vingtaine d'années, lui qui fut historiquement l'expert de tous les spécimens de mammouth ayant défrayé la chronique.
«Le mammouth est un animal emblématique de la préhistoire. Le fait qu'il ait vécu avec l'homme, et que l'on en trouve encore des carcasses avec leur chair et leur peau velue conservés dans les terres gelées de Sibérie le rend proche de nous. Mais sa disparition, survenue il y a quelque 10 000 ans, même si certains ont subsisté jusqu'à il y a 3 700 ans dans l'île sibérienne de Wrangel, a été accompagnée de bien d'autres extinctions d'espèces dans l'Ancien et le Nouveau monde. D'autres épisodes de disparitions d'espèces, certaines de bien plus grande ampleur, ont jalonné l'histoire de la vie sur Terre, et il n'est pas inutile d'en mesure l'importance avant de voir ce que les disparitions du mammouths et d'autres grands vertébrés peuvent nous enseigner en fait d'extinctions et de leurs rapports avec les changements climatiques.»
Sources: Alain Foucault- Extinction des mammouths et changement climatique.
«The mammoth is an iconic animal of prehistory. It is brought closer to us by the fact that it lived with Man, and that we are still finding carcasses with their flesh and hairy skin preserved in the frozen wastes of Siberia.
But its disappearance around 10,000 years ago, even if some managed to survive until 3,700 years ago in
Siberia's Wrangel Island, went hand in hand with the extinction of many other species in the Old and New
World. Other periods when species disappeared, some to a far greater extent, have marked the history of life on
Earth, and it is fascinating to measure the importance of these facts, and see what the disappearances of mammoths and other large vertebrates can teach us about extinctions and their connection with climate change.»
Source: Alain Foucault - Extinction des mammouths et changement climatique (Mammoth extinction and climate change).
This species was contemporary with Neanderthals in the
Middle Palaeolithic and Homo Sapiens in the Upper Palaeolithic, and died out around 12,000 years BC. The mammoth was the biggest land mammal of all time, and this is the largest privately-owned specimen in the world. It sports two gigantic and impressive tusks, which add to its splendour.
It is the representative of a marvellous species that has clearly marked our imaginations and film culture.
It is also the animal that symbolises prehistory par excellence, as witness the fact that it represented over 100 times in the famous prehistoric cave at Rouffignac in France. Artistically it has remained just as contemporary in the 20th and 21st centuries in films such as the Ice Age series.
This specimen, in walking position, is unique in the world for its size (it is one of the largest), its fine condition (which is remarkable, with over 80 % of its original bones), and the quality of its extraordinary, enormous tusks, with their exquisite mingled tones of caramel and ivory.
It shows evidence of various pathologies, like necrosis in one of its feet and the lower jaw, and traces of a healed fracture, giving an idea of the vicissitudes of a mammoth's long life.
Its exceptionally well-preserved condition means that it has only a few standard minor restorations. This magnificent mammoth skeleton could be baptised in a private ceremony: it longs to find a new place to settle down!
This remarkable mammoth specimen is also one of very few in the world possessing all the authorisations required to leave Russian territory. It can thus be promoted, exported, resold and used publicly for commercial purposes.
The mammoth conveys an image of strength, as well as an eco-environmental message, and arouses visitors' empathy in a touristic venue. In this it is the distant cousin of elephants and their illustrious representative Babar, the hero of the children's stories created by Jean de Brunhoff.
As a result, it has been an incredible vector in terms of commercial impact and advertising for industries. For example, the Cave de Montfrin boasts a specimen that has considerably increased its turnover and doubled its visitor flows, while the Faena Hotel in
Miami (US) has a mammoth entirely covered in gold leaf on show.
The mammoth, an extinct prehistoric animal, also looks set to become the animal of the future, and a burningly topical subject.
This is because numerous scientific projects are aiming to recreate it. Since this possibility is gradually emerging at a time when genetic research and cloning are making huge progress, it is worth considering that the acquisition of such a remarkable skeleton would decidedly position its owner or its owner's activities as a subject very much in the public eye, which will continue to draw attention in the century opening out to the younger generations.
Superbly presented on a light-coloured oak base, reconstructed in line with modern palaeontological standards, and mounted in a position that is scientifically correct and creates a powerful, spectacular visual impression, this mammoth skeleton, a genuine work of natural art in the spirit of the Surrealists, is undeniably rare and exceptional. It is also the most significant in terms of size and quality assessed in the last twenty years by Eric Mickeler, the longstanding expert for all the mammoth specimens that have made the headlines.
Eric Mickeler intervient comme consultant dans le monde entier pour l'expertise de fossiles considérés comme des trésors de l'Humanité, c'est à ce titre qu'il est intervenu pour des ventes parisiennes tout aussi bien que pour des ventes aux enchères à Hong Kong.
Sa passion et sa connaissance l'auront conduit à exercer une fonction de conseil jusqu'au Moyen-Orient.
Explorateur en herbe, n'a-t-il pas voyagé au plus profond de la Papouasie-Nouvelle-Guinée à l'âge de 20 ans, botaniste, passionné d'orchidophilie tout autant que par l'entomologie et l'ornithologie, il a lancé, il y a bientôt plus de 10 ans les ventes d'Histoire Naturelle et de Cabinet de Curiosités dans les ventes aux enchères publiques françaises. On le retrouve ainsi cheville ouvrière d'une vente de mammouth pour Christie's, tout aussi bien qu'expert pour la vente d'un dinosaure quelques années plus tard. Tigre à dents de sabre, dinosaures, petits ou grands, toute une galerie d'animaux oniriques de la préhistoire lui sera ainsi passée entre les mains. Eric Mickeler n'aura eu de cesse de promouvoir la vulgarisation de la Paléontologie auprès du grand public et sera organisateur à ce titre de quelques manifestations culturelles comme l'exposition de grands mammifères préhistoriques en Andorre (mammouth, rhinocéros laineux, ours des cavernes,...). On le retrouve encore en septembre 2009 à Paris où il met en place l'exposition ‘‘les dinosaures du collectionneur'' avec l'aimable complicité du Syndicat National des Antiquaires, organisateur historique des célèbres biennales parisiennes
Mes ordres d'achat
Informations sur la vente
Conditions de ventes
Retourner au catalogue