1970 - ALPINE A110 1600 S

Lot 172
85 000 - 105 000 €
Résultats avec frais
Résultat: 87 064 €

1970 - ALPINE A110 1600 S

Voitures de sport française parmi les plus charismatiques jamais produites, star des rallyes au palmarès impressionnant, l'Alpine A110 est l'incarnation de ce fabuleux héritage que l'on doit à Jean Rédelé. Après avoir créé une version compétition de la très populaire Renault 4CV qui remportait sa classe trois années d'affilée aux célèbres Mille Miglia, le génial pilote et concepteur créait la marque Alpine en 1955 en référence à ses succès sur les routes... alpines et, du même coup la version 106, première d'une longue lignée, qui cumulait dès ses débuts les victoires en compétition. En 1963 lui succède l'Alpine A110 qui ne tarde pas à devenir une arme redoutable en rallye et course de cote sur le plan national. Puis, à partir de 1969, l'A110 dans sa version S s'illustre dans des épreuves encore plus prestigieuses, signant un triplé victorieux dans la Coupe des Alpes et se classant troisième au Rallye Monte-Carlo. L'année suivante, Alpine remporte le rallye de l'Acropole et le Tour de Corse. Au volant d'une Alpine A110 1600S, Jean-Claude Andruet devient Champion d'Europe des rallyes en 1970. Gagnant la majorité des épreuves en Europe, celle qui a été surnommée la Berlinette s'inscrit comme la voiture de rallye la plus perfor­mante en 1971. En 1973, après le rachat total d'Alpine par Renault, la marque au losange décide de s'engager officiellement dans le nouveau championnat du monde des rallyes pour constructeurs. Grâce à ses pilotes, Jean-Claude Andruet, Jean-Luc Thérier, Bernard Darniche et Jean-Pierre Nicolas, l'A110 remporte six des treize épreuves inscrites au calendrier, faisant d'Alpine la première marque championne du monde des rallyes. Après cette glorieuse carrière, la Berlinette A110 prendra sa retraite officielle mais n'en continuera pas moins à remporter d'autres succès aux mains de pilotes privés. Le modèle que nous présentons date de 1970. Son actuel propriétaire en a fait l'acquisition en 1995 alors que le compteur affichait 21 000 km. Depuis, cette Alpine a bénéficié d'interventions mécaniques importantes figurant dans le dossier de factures qui l'accompagne. Son moteur a été refait à 27 000 km et son embrayage remplacé en 1996 par Vec Racing. Trois ans plus tard, son propriétaire a procédé à la réfection de la culasse chez Ranch Auto. Enfin, en 2016, le maître-cylindre a été changé et quatre pneus neufs ont été montés. Lors de notre essai, cette Alpine créditée désormais de 42 316 km nous a confirmé tout son potentiel. Equipée d'un arceau de sécurité, de harnais et d'un extincteur, elle est prête à s'inscrire au départ d'une épreuve historique.

Icône des rallyes
Parfait état de fonctionnement
Bel état général

Carte grise française / French registration papers
Châssis / Chassis number : 16783
Moteur 4 cylindres de 1565 cm3 développant 122 chevaux à 6000 tr/mn
4-cylinder engine – 1565cc, producing 122bhp at 6000rpm

An iconic rally car
Perfect mechanical order
Good overall condition

Among the most charismatic French sports cars ever produced, a rally star with an impressive record, the Alpine A110 embodies the magnificent heritage we owe to Jean Rédélé. After creating a competition version of the highly popular Renault 4CV, which won its class three years running in the famous Mille Miglia race, the brilliant driver and designer established the Alpine make in 1955, its name a reference to his victories on the Alpine passes. At the same time, he introduced the 106, the first in a long line of models, which racked up victories in competition right from the start. In 1963, it was succeeded by the Alpine A110, which rapidly became a formidable weapon in national rallies and hill climbs. Then, from 1969 onwards, the ‘S' version of the A110 won fame in even more prestigious events, winning the first three places in the Coupe des Alpes and third place in the Monte Carlo Rally. The following year, Alpine won the Acropolis Rally and the Tour de Corse. Driving an Alpine A110 1600S, Jean-Claude Andruet became European Rally Champion in 1970. Claiming victory in most of the European rallies, the so-called ‘Berlinetta' established its place as the leading rally car in 1971. In 1973, after it had comple­tely bought out Alpine, Renault decided to officially enter the new manufacturers' rally championship. Thanks to its drivers, Jean-Claude Andruet, Jean-Luc Thérier, Bernard Darniche and Jean-Pierre Nicolas, it won six of the thirteen rounds in the championship, making Alpine the first manufacturer to win the rally championship. After this triumphant career, the A110 Berlinetta officially retired, but it nonetheless went on to achieve many more victories with privateer drivers. The car we are presenting dates from 1970. Its current owner acquired it in 1995, when its odometer was showing 21,000km (13,000 miles). Since then, the Alpine has undergone substantial mechanical work, which is recorded in the file of invoices with the car. Its engine was overhauled at 27,000km (16,800 miles) and its clutch replaced in 1996 by Vec Racing. Three years later, its owner had the cylinder head rebuilt by Ranch Auto. Finally, in 2016, the master cylinder was changed, and four new tyres were fitted. With 42,316km (26,294 miles) now recorded, the Alpine confirmed its potential during our road test. Equipped with a roll cage, safety harnesses and a fire extinguisher, it is ready to be entered in a historic motorsport event
Mes ordres d'achat
Informations sur la vente
Conditions de ventes
Retourner au catalogue