LE PHO 黎谱 (1907-2001)

Lot 2
180 000 - 220 000 €
Résultats avec frais
Résultat: 280 500 €

LE PHO 黎谱 (1907-2001)


Tourterelles, circa 1937
Encre et couleurs sur soie, signée en bas à droite
64 x 96 cm à vue - 25 x 37 3/4 in.
Ink and color on silk, signed lower right

斑鸠, 约1937年
绢本设色,署名于右下方

BIBLIOGRAPHIE
P. Le Tan; Le Pho, Fequet et Baudier, Paris, 1970, repr. page 18 pour une oeuvre en rapport

PROVENANCE Collection privée, Paris
Acquis vers 1952 et conservé depuis, Collection privée.

来源
巴黎 私人收藏
约购置于1952年,并收藏至今

Le Pho, fils du vice-roi du Tonkin, est né en 1907 à Hadong. Manifestant un intérêt poussé et des prédispositions précoces pour la peinture et le dessin, il intègre l'Ecole des Beaux-Arts d'Indochine. Il y est initié à l'art et aux techniques occidentales telles que la peinture à l'huile. Toutefois, l'enseignement dispensé au sein de l'établissement ne sacrifie en aucune façon l'identité culturelle de ses élèves, et les professeurs exhortent les étudiants à conserver un style et une mise en oeuvre asiatiques. La plupart des camarades de Le Pho: Le Van De, Mai Trung Thu, Vu Cao
Dam, s'illustreront ainsi par leur pratique de la détrempe sur soie.
En 1931, Victor Tardieu ' le fondateur et directeur de l'école ' sensible au talent du jeune homme, choisit d'en faire son assistant à l'occasion de Exposition coloniale qui se tient alors à Paris. Une fois l'Exposition achevée
Le Pho décide de sillonner l'Europe: l'Italie, les Pays-Bas puis la Belgique. La découverte des primitifs flamands et italiens, mais aussi des grands maîtres de la Renaissance aura un impact décisif sur l'évolution et la maturation du style du jeune artiste. Le Pho regagne un temps son pays natal avant d'effectuer, en 1934, un voyage à Pékin durant lequel la peinture traditionnelle chinoise se révèlera à lui. En 1937, il s'installe définitivement à Paris.
Faisant preuve d'une étonnante capacité d'assimilation, Le Pho élabore un art de synthèse original qui connaît une évolution sensible tout au long de sa carrière. Il se détache peu à peu d'une certaine tradition issue de l'observation des maîtres classiques chinois et de la peinture italienne de la Renaissance pour affirmer des affinités avec des protagonistes plus récents, à l'instar des figures majeures de l'avant-garde française auprès desquelles il a été introduit.
Son of the Viceroy of Tonkin, Le Pho was born in 1907 at Hadong. Evincing a keen interest in painting and drawing, and a precocious talent for both, he entered the Ecole des Beaux-Arts d'Indochine, where he was introduced to Western art and techniques such as oil painting. However, the school's teaching in no way impinged upon the cultural identity of its students, and the teachers urged their pupils to maintain an Asian style and technique.
Most of Le Pho's classmates ' Le Van De, Mai Trung Thu and Vu Cao Dam ' became famous for their use of tempera on silk.
In 1931, Victor Tardieu, the school's founder and director, impressed by the young man's talent, made him his assistant during the
Colonial Exhibition then held in Paris. After the Exhibition, Le Pho decided to travel around Europe, visiting Italy, the Netherlands and
Belgium. His discovery of the Flemish and Italian Primitives and the great Renaissance masters considerably influenced the development and maturing of his style. He returned for a while to his native country before visiting Beijing in 1934, when he discovered traditional Chinese painting. In 1937, he settled permanently in Paris.
With his extraordinary capacity for assimilation, Le Pho developed a highly original synthetic art that underwent significant changes over the course of his career. He gradually moved away from a certain tradition derived from his study of classical Chinese masters and Italian Renaissance painting, and like the major French avant-garde figures he encountered, asserted his kinship with more recent artists.

黎谱为东京(河内旧名)总督之子,1907 年 生于北越河内以南河东郡,少年时对绘画及素 描有的极高的天分和兴趣,并就读于河内美 术学院(l’Ecole des Beaux-Arts d’Indochine) 。进而接触到西方艺术与油画的绘画 技巧。然而,校方的教育理念上并不希望学生 放弃自身的文化认同,教师们更鼓励学生维持 亚洲的风格与形式。黎谱大部分的同窗,如 黎文第(Le Van De)、梅忠恕(Mai Trung Thu)和武元谈(Vu Cao Dam),皆以绢本 胶彩的创作方式闻名于世。1931年,河内美术学院创办人维克托‧塔迪厄 (Victor Tardieu)因十分赏识黎谱的天份, 让其以助手身份陪同出席在巴黎举行的殖民地 大(l’Exposition Coloniale)。黎在展览结 束后造访欧洲意大利、荷兰及比利时等国。受 到弗兰德及义大利文艺复兴以前的艺术家及文艺复兴时期大师们的启发,对当时年轻的黎谱 在风格演变的过程中产生极大影响。黎重返祖 国,直到1934年前往中国北京旅游时领略到中国传统书画的奥妙,最後于1937年回到巴黎并 就此定居。黎谱展现惊人的艺术领悟力,其艺术生涯中不 断地够透过融合不同艺术特色,发展出他独特的风格。为了更进一步融入同一时期的法国前 卫术风格,他逐渐放下对传统国画艺术及对义 大利文艺复兴绘画的观察与理解。

LE PHO TOURTERELLES, CIRCA 1937
De par son sujet riche en symbole, la technique employée, l'incroyable qualité d'exécution, les Tourterelles sont un remarquable aboutissement dans le travail de l'artiste suite à ses recherches menées en Chine.
Nous sommes en 1937, Le Pho vient d'achever un long voyage à Pékin et de poser ses valises à Paris. Il est heureux et il le manifeste en réunissant magnifiquement les éléments qui vont attester de son optimisme face à l'avenir radieux qui se dessine.
Deux tourterelles sont posées sur un treillis en bambou sur lequel court un feuillage. Deux superbes pivoines blanches et plusieurs roses trémières, encore en bouton, occupent le reste de la composition. L'arrière-plan n'est pas défini, et, malgré son apparente simplicité, la scène est admirablement composée.
Le motif acéré du treillis et des feuilles de lierre est adouci par les courbes élégantes des oiseaux et des pétales de fleur. Le dessin est parfaitement maîtrisé. Précis et expressif à la fois, il suggère à merveille le foisonnement végétal, l'épanouissement des fleurs à l'aube du printemps et la grâce des deux tourterelles. Les coloris délicats, permis par la technique de la détrempe sur soie, participent également à l'harmonie de l'ensemble. Enfin, les trois taches blanches, figurées par l'une des tourterelles et les deux fleurs de pivoine, illuminent et animent l'ensemble du tableau.
Le choix d'un format important permet à Le Pho de transcrire dans cette oeuvre magistrale la force des sentiments heureux qui l'animent, tel un hommage à l'amour mais aussi à la réussite sociale et à l'abondance...
Through the symbolic richness of its theme, its technique and its incredible quality of execution, Les Tourterelles are a remarkable achievement in the work of the artist, following his studies in China.
The year was 1937; Le Pho had just returned from a long trip to Beijing and settled in Paris.
He was happy, and expressed it by brilliantly mingling elements that illustrated his optimism and the prospect of a bright future.
Two turtledoves are perched on a bamboo trellis entwined with foliage. Two magnificent white peonies and several hollyhocks in bud take up the rest of the composition.
The background is not defined, and despite its apparent simplicity, the scene is admirably put together. The sharply delineated motif of the trellis with the ivy leaves is softened by the elegant curves of the birds and the flower petals. The drawing is masterly. Both precise and expressive, it beautifully suggests the profusion of plants, the burgeoning flowers of early spring and the grace of the two turtledoves.
The delicate colours obtained through the use of tempera on silk also contribute to the overall harmony. Finally, the three spots of white provided by one of the doves and the two peony flowers illuminate and give life to the entire painting. The choice of a large size for this magisterial painting enabled Le Pho to convey the power of the joyous feelings that stirred him, like a tribute to love - not to mention social success and affluence

此作透过极富有象征意涵的主题,技巧的使用及惊人的绘画功力,展现 了艺术家对中国艺术的深入研究。 绘于1937年,黎谱结束在中国的旅程,刚入住巴黎时,喜悦的心情巧妙 地融合在旅途中所观所学,同时证明了他对于未来是感到乐观的。 两只斑鸠栖息在竹篱上。配上两朵白牡丹,几朵蜀葵含苞待放,占据了 画面剩余的空间。画家并未设定背景,即使在这样简朴的外表下,作品 构成依旧精美。即便竹篱及常春藤叶在画中的呈现是尖锐的,在鸟与花 瓣优雅的曲线搭配下使得画面柔和了不少。艺术家在此精准地掌控了线 条的描绘。将准确度及表现性一次呈现,使人联想到春临大地后绿地丛 生,百花盛开之景,也使画中两只斑鸠更显优美。色彩微妙的运用,在 绢本上灵活使用胶彩画技法,两者使作品整体和谐统一。最后,由其中一只斑鸠及两朵牡丹的白色笔触,点亮画布并赋予生命力。黎谱为此件 作品选择了大尺寸的画布,用意为呈现强烈的幸福感,歌颂爱情及社会带给他的成功与收获。 
Mes ordres d'achat
Informations sur la vente
Conditions de ventes
Retourner au catalogue