GUISE Henri Ier de Lorraine, duc de (1550-1588)

Lot 1044
Aller au lot
4 000 - 5 000 €

GUISE Henri Ier de Lorraine, duc de (1550-1588)

dit le Balafré, chef de la Ligue, un des instigateurs de la Saint-Barthélemy et adversaire des protestants, assassiné sur ordre d'Henri III.

L.A.S. «Henry de Lorraine», «Challons» [Châlons-en-Champagne] 28 [mars ou avril 1588], au duc de BELLIÈVRE; 1 page in-fol., adresse.

Rare lettre du chef de la Ligue, s'inquiètant du sort réservé aux prisonniers en Picardie, quelques mois avant son assassinat.
Il vient de recevoir une lettre de Picardie «par laquelle on me mande que deppuis larryvee du Cap[itaine] BONNOUVRIER à Boulongne lon a fait syner par force certins papiers aus prisonniers qui y sont lesquels yl raporte, et les a tou rudement resserrez, chose bien differente à ce que le sr ZAMET nous dit il y a catre jours. Je nen ay point voulu rien mander au Roy ny a la Reyne, seulement vous en faire ce mot pour vous supplier dy faire donner ordre. Ilz mescrivet aussy que les soldats traictet fort mal seux du pais comme silz estoient ennemys. Voila Monsieur ce que lon mescrit»... [Henri de Guise est alors à Châlons, ville traditionnelle catholique liée à la Ligue, en sa qualité de gouverneur de Champagne, et observe avec méfiance les avancées des troupes d'Henri III en avril 1588 sur la Picardie, où son autorité est sans cesse bafouée par le capitaine Bonouvrier, officier aux ordres de son plus important rival, le duc d'Épernon, favori du roi. Le duc de Guise s'adresse ici au duc de Bellièvre, dépêché par Henri III en Champagne avec Zamet pour tenter de régler les rivalités entre les ducs de Guise et d'Épernon. Menaçant de reprendre le contrôle sur Paris, Henri de Guise sera assassiné sur ordre du roi le 23 décembre de cette année 1588.]
My orders
Sale information
Sales conditions
Retourner au catalogue