1971
CITROËN SM

Lot 195
Aller au lot
35 000 - 45 000 EUR
Result with fees
Result : 37 000 EUR

1971
CITROËN SM

Seulement 4 propriétaires
Exemplaire très bien documenté
Entretien suivi

Carte grise française de collection
Chassis N°00SB2787

La Citroën SM représente à elle seule le rêve d’une époque où l’élégance automobile rimait avec performances élevées. N’oublions pas qu’au début des années 70, les limitations de vitesse n’existent pas sur le réseau routier Français. La SM est née à une époque où la vitesse était un argument de vente et l’essence bon marché. Dévoilée au Salon de Genève 1970, cette Super Car à la française est une réussite dont la ligne très avant-gardiste est signée Robert Opron. Véritable vitrine technologique de ce que Citroën sait faire de mieux à l’époque, on retrouve la révolutionnaire direction DIRAVI, les freins assistés, la suspension hydropneumatique, les phares pivotants avec les roues, etc. Sous le capot, nous retrouvons le mélodieux V6 Maserati de 2 670 cm3 à double arbres à cames. Sur cinq années de production, seulement 12 920 exemplaires seront vendus. On le sait, la SM coutera très cher à la Marque aux Chevrons et ne se vendra pas très facilement, victime d’un prix de vente élevé et d’un entretien exigeant. Peu convoitée il y a encore quelques années, la SM est aujourd’hui une valeur montante du marché.
L’exemplaire que nous présentons dans ces pages est l’une des dernières voitures achetées par Pierre Brignole pour sa collection. Cette SM fut immatriculée pour la première fois le 22 avril 1971 lorsqu’elle est vendue par la concession Citroën de Libourne, en témoigne la présence de son guide d’entretien original. L’acquéreur prendra soin de faire entretenir son auto dans le réseau officiel jusqu’à ce qu’elle change de mains en 1982 auprès d’un commerçant de Pessac. Toujours régulièrement entretenue, notre SM quitte définitivement la région bordelaise en 2003 pour gagner les bords de la Méditerranée près de Narbonne. Son troisième propriétaire entreprendra des frais de restauration mécanique importants entre 2004 et 2011 puis s’en sépare en 2018 au profit de Pierre Brignole. Bien documentée au fil des années, et toujours accompagnée de son certificat barré rouge original, cette SM a bénéficié d’un entretien régulier. Depuis son arrivée en Corse en 2018, les plaquettes de freins ont été remplacées, tout comme les durites de refroidissement, les 4 pneus, l’ensemble des moquettes ou encore la sphère d’accumulateur de frein. La remise en état complète du faisceau a également été effectuée en avril dernier. Cet exemplaire de SM est en bon état de fonctionnement et mérite de rejoindre le garage d’un nouveau passionné.


Only four owners
Extensive documentation
Regularly maintained

French registration papers (as a historic vehicle)
Chassis number: 00SB2787

The Citroën SM embodies the dream of a bygone age when automotive elegance and high performance went hand in hand. It should not be forgotten that at the beginning of the 1970s there were no speed limits on French roads. The SM came into being at a time when speed was a selling point and petrol was cheap. Unveiled at the Geneva Motor Show in 1970, this French ‘supercar’ was a success, with its futuristic styling by Robert Opron. A true technological showcase for all that Citroën did best at the time, it featured the marque’s revolutionary ‘DIRAVI’ steering, power-assisted brakes, hydropneumatic suspension, headlamps which turned with the wheels and more. Under its bonnet was the tuneful Maserati V6, with a capacity of 2670 cc and twin overhead camshafts. During its five years in production, only 12,920 cars were sold. It is well known that the SM cost Citroën a great deal and was hard to sell, the victim of its high list price and demanding maintenance requirements. Little in demand even a few years ago, the SM is now a rising star in the market.
The model we are presenting here is one of the last cars to be purchased by Pierre Brignole for his collection. This SM was first registered on 22 April 1971, when it was sold by the Citroën dealership in Libourne, as its original service booklet confirms. Its owner took care to have the car maintained in the official dealer network until it changed hands in 1982 through a dealer in Pessac. Always regularly maintained, the SM left the Bordeaux region in 2003 for the Mediterranean coast near Narbonne. Its third owner carried out mechanical restoration work at significant expense from 2004 to 2011, before selling the car to Pierre Brignole in 2018. With good documentation throughout its history, including its original certificate of conformity with the traditional red diagonal line, this SM has been regularly maintained. Since its arrival in Corsica in 2018, the brake pads have been replaced, as have the radiator hoses, all four tyres, all the carpets and the accumulator sphere for the brakes. The wiring loom was also completely refurbished last April. This SM is now in good running order and deserves to find a new home with another enthusiast.
My orders
Sale information
Sales conditions
Retourner au catalogue