1959 - AC ACECA «PROTOTYPE CAR WIDE TRACK»

Lot 19
Aller au lot
200 000 - 300 000 €
Result with fees
Result : 218 540 €

1959 - AC ACECA «PROTOTYPE CAR WIDE TRACK»

N° de châssis/Chassis n°: A83/A86

Titre de circulation belge/Belgian registration papers

Modèle unique, ex Charles Hurlock et Sir A. Pilckington

Techniquement très aboutie, confortable et luxueuse

Etat de présentation exceptionnel et historique limpide

Unique model, formerly owned by Charles Hurlock and Sir A. Pilkington

Technically advanced, comfortable and luxurious

Exceptional condition and clear history

Si l'AC Cobra demeure pour la plupart des amateurs la plus emblématique des AC, sa rare version coupé s'adresse lui aux véritables «connoisseurs», pétris de culture automobile. Il ne fait aucun doute que la voiture que nous proposons aujourd'hui à la vente ne manque ni de classe ni de race avec un petit quelque chose en plus qu'il est difficile de déceler au premier coup d'oeil. Exceptionnel de par son historique et sa rareté, elle est un maillon unique de la production de Thames Ditton située à deux pas du mythique autodrome de Brooklands.

Construite en 1959, cette AC Aceca-Bristol est unique et est connue comme «la voiture de Monsieur

Charles» car utilisée d'abord quasi- exclusivement par Charles Hurlock alors propriétaire avec son frère de la marque au début des années 50. Selon le registre que l'on peut retrouver dans le livre de Rinsey Mills «AC in Details», elle fut ensuite mise en vente chez le célèbre préparateur Ken Rudd au début des années 60 où travaillait à l'époque

Richard Pilkington (gentleman driver et plus encore), notamment sur la conversion des Alfa Romeo en conduite à droite, l'une des spécialités de l'atelier.

Encore dans sa teinte Bleu clair d'origine avec un intérieur en cuir (d'origine) et moquette rouge, elle est répertoriée à l'usine comme «l'Ex-Prototype car Wide

Track Aceca» avec le numéro A83 alors que son châssis porte le numéro A86.

Immédiatement identifiable à son immatriculation qu'elle n'a jamais perdue, 3

KPC est acquise par Sir Pilkington qui, sans faire très attention aux spécificités ou à l'histoire de la voiture se rend bien compte des différences par rapport à l'ancienne Aceca de son père (immatriculée

BE 707).

Différente d'une Aceca normale à presque tous les égards, son très beau dessin est identique mais les proportions sont un peu plus généreuses. En effet, 10 cm plus large et avec des passages d'ailes légèrement élargis, elle est la première voiture de sport AC de la sorte avant la Cobra. Son pare-brise et sa lunette arrière sont modifiés en conséquence ainsi que la plaque d'obturation du châssis. De plus des ouïes de ventilation sur les ailes avant ainsi qu'une prise d'air sur le capot moteur, semblables à celles des voitures qu'AC engageait aux Mans viennent dynamiser l'ensemble.

Techniquement, la voiture est beaucoup plus évoluée. Les suspensions sont plus sophistiquées, conférant à la voiture une meilleure tenue de route en comparaison avec les modèles à ressorts à lame. Les suspensions avant et arrière ont des triangles inférieurs avec des ressorts hélicoïdaux montés sur des amortisseurs de marque Armstrong avec à l'avant des montant de Triumph Herald. Le différentiel est un GKN et la direction à crémaillère autorise un rayon de braquage bien plus court. Il est d'ailleurs surprenant que l'usine n'ait pas retenu cette conception sur les modèles postérieurs mais déjà de basses raisons budgétaires pouvaient l'emporter à l'époque! Pour le reste, les portes moyeux sont uniques et spécialement coulés en aluminium. Le six cylindres Bristol de 1971 cm3 qui porte le numéro 100 D2 973 (moteur d'origine) est toujours en place dans le compartiment moteur avec la particularité d'être monté plus à l'avant que sur une Aceca Bristol normale afin de libérer plus de place aux occupants dans l'habitacle au niveau des jambes. Par conséquent, le plancher avant et en aluminium plutôt qu'en fibre de verre, le pédalier devient suspendu et le levier de vitesse se déporte comme sur les Frazer-Nash afin de permettre au conducteur de l'atteindre. Quelques différences apparaissent également au tableau de bord mais elles sont mineures et pour certaines probablement apportées par leurs propriétaires successifs.

A son volant, la différence de tenu de route est frappante mais c'est surtout l'espace à bord qui change tout. Le gain de place au niveau des jambes et des bras permet à des personnes de grande taille une meilleure position de conduite.

Le levier de vitesse tombe sous la main et les rapports s'enclenchent avec fermeté et précision. Le moteur développant un peu plus de 125 cv permet des montés en régime franches et l'overdrive permet de rouler sur de longue distance à vitesse soutenue sans trop solliciter le moteur. Parfaitement réglée, la voiture est un TGV en ligne droite et sur routes sinueuses, la direction fait des merveilles.

L'auto se place au centimètre près grâce à sa précision et au mordant des freins qui font preuve d'une bonne endurance après un usage intensif en campagne et en ville.

Modèle unique doté d'une élégance rare, cette AC Aceca Bristol n'en est pas moins une voiture à la conception sophistiquée.

Laboratoire d'essai dans les mains de Charles Hurlock puis dans celles de quelques collectionneurs avertis, méticuleux et exigeants, elle se trouve aujourd'hui dans un état exceptionnel. Aussi rare que raffinée (seulement 169 Aceca Bristol furent produits), sportive sans sacrifier son confort, elle est une véritable pièce maîtresse pour tous collectionneurs dans le sens noble du terme!

While the AC Cobra remains the most iconic of all AC's cars, the rare coupé version was aimed at true connoisseurs, steeped in automotive culture.

There can be no doubt that the car we are offering at auction today is lacking in neither class nor pedigree, with that little something extra which is hard to detect at first glance. Its history and rarity make it exceptional; this car is a unique link in the history of the cars produced at Thames Ditton, a stone's throw from the legendary autodrome at

Brooklands.

Built in 1959, this AC Aceca-Bristol is unique and was known as "Mr Charles' car" as it was first used almost exclusively by Charles Hurlock, who was the owner of the marque together with his brother in the early 1950s. According to the records to be found in Rinsey

Mills' book, AC in Details, it was then consigned for sale at the start of the 1960s at the garage of the famous tuner

Ken Rudd, where Richard Pilkington (an amateur racing driver, among his many other accomplishments) was working at the time, his jobs including the conversion of Alfa Romeos to righthand drive, one of Rudd's specialities.

Still finished in its original light blue with its original leather interior and red carpets, it is recorded in the factory ledger as the "Ex-Prototype Wide-Track Aceca" with the number A83, although the chassis number is in fact

A86. Immediately recognisable thanks to the registration number it has always kept, ‘3 KPC' was bought by Pilkington, who didn't pay much attention to its history or specification, although he did notice that it was "a bit different from the one my father had (BE 707)".

This model differs from a standard

Aceca in almost every respect: its attractive styling is identical, but more generously proportioned. Four inches wider overall, it had small wheel arch extensions, the first sports car from AC to feature these before the Cobra. The windscreen, rear screen and chassis tube closing plate were all modified accordingly. In addition, the slotted vents in the front wings and the bonnet scoop, similar to those on the cars which AC entered at Le Mans, contributed to the car's dynamic look.

The car's technical specification is considerably more advanced. The suspension is much more sophisticated, giving the car superior handling compared with the leaf-sprung models. The suspension makes use of wishbones and Armstrong coil-over-shock struts, with Triumph Herald front uprights.

The differential is a GKN unit and the rack-and-pinion steering gives the car a smaller turning circle. It seems surprising that the works did not continue to use this design on its later models, but base financial reasons may have put paid to this idea at the time! Apart from these features, the unique hub carriers were specially cast in aluminium.

The 1971cc six-cylinder

Bristol engine is original (number 100

D2 973) and still in place in the engine compartment but is distinguished by the fact that it is mounted further forward than on a standard Aceca Bristol, in order to provide more legroom for the occupants inside the car. As a result, the foot-boxes are fabricated from aluminium rather than fibreglass, the pedals are suspended and there is a remote gearchange, similar to that on a Frazer-Nash, to allow the driver to reach the gearlever. There are also a few minor differences concerning the dashboard, some of them changes certainly made by the car's successive owners.

Behind the wheel, the difference in the car's roadholding is remarkable, but it is above all the additional room inside which changes everything. The additional space for the driver's legs and arms provides a much improved driving position for taller drivers. The gearlever falls easily to hand and the gears engage firmly and precisely.

Developing just over 125bhp, the engine revs strongly, while the overdrive makes it possible to cover long distances at high speed without working the engine too hard. Perfectly set up, the car is like a high-speed train in a straight line, while the steering does a marvellous job on twisty roads.

The car can be placed to the millimetre, thanks to its precise steering and powerful brakes which are resistant to fade even after intensive use on country roads and in city traffic.

Unique and uncommonly stylish, this

AC Aceca Bristol also boasts a technically advanced design. It was used as a testbed by Charles Hurlock and then enjoyed by a few discerning collectors, whose meticulous care and exacting standards ensure that it is now in exceptional condition. Refined and unusual (only 169 Aceca Bristols were built), sporty while remaining comfortable, it should be the centrepiece of any collection!
My orders
Sale information
Sales conditions
Retourner au catalogue