1973 - DE TOMASO PANTERA

Lot 197
Aller au lot
80 000 - 100 000 EUR

1973 - DE TOMASO PANTERA

Belle présentation
Mécanique musclée de 430 ch
Deux propriétaires depuis 1973
Excellent appearance
Powerful, 430-horsepower engine
Only two owners since 1973
Carte grise américaine/Attestation FFVE Certificat de dédouanement 846-A Châssis: THPNNM05410
Moteur/Engine: 8 cylindres en V Cylindrée/Capacity: 5800 cc - 430 ch
Présentée au Salon de New York en 1970, la Pantera succède à la Mangusta et à la Vallelunga. Cette Supercar construite à 7200 exemplaires de 1971 à 1992, dont le design est l'oeuvre de Tom Tjaarda, s'inscrit comme le modèle phare du constructeur italien De Tomaso. A l'instar de son aînée la Mangusta, la première Pantera était équipée d'un V8 Ford qui sera porté à 5,7 litres de cylindrée développant 330 chevaux installé en position centrale sur un châssis monocoque en acier. A l'époque, les liens avec le constructeur américain ne se limitent pas uniquement à la fourniture de son V8 qui équipera la belle italienne dans des versions de différentes puissances. Ford sera en effet actionnaire du constructeur italien jusqu'en 1975 et, à ce titre, distributeur de la Pantera par l'intermédiaire de sa marque Lincoln-Mercury. La GT italo-américaine figure alors dans la liste des GT les plus puissantes et les plus attractives du marché sur le plan tarifaire.
Cet exemplaire fait partie de ceux exportés à l'époque aux Etats-Unis. Achetée neuve outre-Atlantique en 1973, cette Pantera est un exemplaire très rare de la première génération. Faiblement kilométrée, cette Pantera n'a connu que deux propriétaires et c'est en 1991 qu'elle change de main. Repeinte la même année dans sa teinte d'origine, cette Italienne très racée bénéficie également d'une préparation importante de son moteur Ford 351 Cleveland portant sa puissance à 430 chevaux. Cette préparation est accompagnée d'une réfection et de l'amélioration des freins et du circuit de refroidissement. Ses roues
Campagnolo plus larges, rares dans cette dimension, lui confèrent une allure ravageuse. Ne l'utilisant que lors de manifestations historiques, la voiture est exposée le reste du temps.
Testée sur la route, cette Pantera a révélé un comportement parfaitement sain. Assez facile à prendre en main malgré ses 430 chevaux, sa conduite est aussi exigeante qu'excitante ! Très bien guidée et stable à haute vitesse, l'auto semble sur des rails. Le freinage est tout aussi rassurant. La boite de vitesses est ferme et ne souffre d'aucun accroc lors des changements de rapports.
En résumé, cet italo-américaine est sans concession. A l'image des décibels délivrés par son échappement inox: une symphonie puissante et virile qui ne laissera pas indifférents les amateurs de GT exclusives.
Presented in 1970 at the New York Auto Show, the Pantera came after the Mangusta and the Vallelunga models. This supercar had a production run of 7,200 units from 1971 to 1992, and its design was the work Tom Tjaarda, making it the flagship model for the Italian manufacturer De Tomaso. Just like its big brother, the
Mangusta, the first Pantera was equipped with a 5.7 litre, 300-horsepower Ford
V8, centre mounted on a steel monocoque chassis. At the time, the connections with the American builder were limited only to the V8 engine, which came in this beautiful Italian car in different power versions. Ford was actually a stockholder of the Italian manufacturer up until 1975 as well as a distributor of the Pantera through its own brand, Lincoln-Mercury. The Italian-American GT is on the list of the most powerful and attractive GTs on the market in this price range.
This car was among those exported to the U.S. at the time. Bought new in 1973, this Pantera only had two owners, changing hands in 1991. This sophisticated
Italian car was repainted that year in its original colours and its 430-horsepower,
Ford 351 Cleveland engine was overhauled. Along with this overhaul, the car was refurbished and its brakes and cooling system were repaired. Its wide Campagnolo wheels, rare for this size, add to the car's head-turning allure. The car is only driven during classic car events and is on exhibition the rest of the time.
During a road test, this Pantera demonstrated perfect driving performance. It is easy to handle despite its 430-horsepower engine, and its behaviour on the road is both demanding and exciting! With stable steering at high speeds, the car seems like its locked on rails. The braking is also very reassuring and the gearbox is sold and shows no snags when changing gears. In all, this Italian-American classic is uncompromising. The decibels pumping out of its stainless steel exhaust fill the air with a powerful and virile symphony that is sure to excite lovers of GTs.
My orders
Sale information
Sales conditions
Retourner au catalogue