LACORDAIRE Henri-Dominique (1802-1861).

Lot 257
Got to lot
Estimation :
500 - 700 EUR
Result with fees
Result : 527EUR
LACORDAIRE Henri-Dominique (1802-1861).

L.A.S., Aisey-le-Duc 18 octobre 1838, à Hercule de SERRE à Boulogne près Paris; 3 pages in-4, adresse.
Belle et longue lettre sur Dieu, l'amour et le mal.
«Tu supposes toujours que c'est Dieu qui a fait le monde comme il est, et je t'assure qu'il y est pour très peu de chose. Le mal est enfant de l'homme, parce que l'homme s'est préféré à Dieu. Si Dieu lui avait donné la liberté du choix, c'est parce que la liberté du choix est essen­tiel à l'acte d'amour, et que l'acte d'amour est la félicité souveraine. Un amour nécessité est doux à celui qui aime, mais non à celui qui est aimé; pour que l'acte d'amour soit réciproque, il doit renfermer deux mouvements: le mouvement d'étreinte et le mouvement de dévouement. [...] La liberté est donc nécessaire à l'amour, c'est-à-dire à la félicité. Il est vrai qu'un jour l'homme aimera Dieu sans plus subir le balancement fatal qui le tourmente aujourd'hui; mais cet amour du paradis, cet amour d'étreinte infinie, ne sera que la continuation de l'amour de choix que nous aurons commencé sur la terre. C'est pourquoi Jésus-Christ, qui n'a été immolé qu'une fois, est prêtre éternellement, éternellement victime, parce que l'acte d'amour qu'il accomplit éternellement dans le ciel est la continuation de celui qu'il avait dans le coeur sur la croix. L'homme est donc libre pour aimer par choix; il a mal choisi, et le mal a été la suite de cette élection fausse. Mais, ô merveille vraiment divine ! le mal né du mauvais choix de l'homme, né de son indifférence pour Dieu, en devenant une occasion de sacrifice et de pénitence, est devenu une source inépuisable d'amour»... Etc.
On joint 2 autres L.A.S.: Rome 22 mai 1836, à M. Miller, donnant son adresse à Rome; Paris 1er décembre 1843, envoyant à H. de Serre un billet pour Notre-Dame.
My orders
Sale information
Sales conditions
Return to catalogue