Revue de Presse • LesEchos.fr
Par Laurence Boccara le 06.06.2023
Placements : les délices et les pièges de l'investissement dans les grands vins


Acheter du vin aux enchères ou via des plateformes spécialisées, le pari est tentant quand on voit les prix atteints par certains grands crus. La performance du placement dépendra du prix d'achat mais aussi de la qualité de l'actif, de sa conservation et de la durée de détention. Pour l'investisseur aussi, le vin est à manier avec délicatesse.



Acheter du vin pour son plaisir en vue de le déguster ou en guise de placement avec l'espoir de le revendre un jour avec une juteuse plus-value, le scénario est devenu assez classique chez les particuliers. Et rien n'empêche de croiser les sources d'approvisionnement. Il y a d'abord l'univers des salles des ventes où s'écoulent de nombreux lots, soit en bouteilles à l'unité ou groupées soit en caisse. Face à cette offre de « seconde main » plutôt abondante, de qualité diverse avec un large éventail de prix allant de 20 euros à 8.000 euros, voire 10.000 euros la bouteille, mieux vaut se fixer un budget, connaître ses goûts, pour savoir ce que l'on vise.


Lire l'article en ligne