TOULOUSE-LAUTREC HENRI DE (1864-1901).

Lot 165
Aller au lot
5 000 - 6 000 EUR
Result with fees
Result : 8 450 EUR

TOULOUSE-LAUTREC HENRI DE (1864-1901).

L.A.S. «Henri» avec DESSIN, Lamalou [août-octobre 1881], à sa grand-mère maternelle, Louise TAPIÉ DE CÉLEYRAN (qui était aussi sa marraine); 4 pages in-8.

Amusante lettre sur son séjour dans la station thermale de Lama- lou-les-Bains, illustrée d'un dessin.

En tête de la lettre, dessin à la plume et mine de plomb (5 x 5 cm), portrait d'un homme à mi-corps, coiffé d'un fez, un bras en avant, légendé «papa Thomson».

«Je viens causer un peu avec vous, car en ce qui regarde les nou- velles il m'est totalement impossible de vous en donner; en effet, qu'y a t'il d'intéressant ici, à moins que vous ne vouliez connaître la température de mon bain et le nombre de minutes de ma douche. J'ai le bonheur d'avoir un baigneur qui s'appelle Jacqrou il a une figure de bull-dog. L'autre jour au sortir de la douche il a voulu me frotter le dos avec un gant de crin “qué lébario la pèl dé sus un azé” [qui liserait le pelage d'un âne]. J'en ai eu bientôt assez, probablement parce que je suis “un azé”. Nous avons aussi l'incommensurable félicité de jouir de ce cher docteur Salagade (Bedène) en plus du poisseux Bélugon. [...] Son départ (celui du cher Docteur) a failli rater par un malaise de Tante Joséphine. Il n'est venu ici que par le pétit estratagème consistant à lui faire croire qu'il allait à la campagne cueillir la violette et le pissenlit. Miss Capus semblable à un Sphinx est près de sa fontaine; c'est certes dommage qu'elle ne sache pas dessiner car elle aurait pu remplir un bel album de toutes les grimaces des buveurs. Nous avons aussi le cousin ou l'oncle (comme vous voudrez) Georges Foissac avec sa moitié. Nous les avons dénichés à la Tentation; la cousine Félicie a quadruplé depuis l'année dernière. Gloire à la cuisine de Castelnaudarrrysss!!!! Monsieur Bourrrges est mélancolique, et est toujours en possession de sa moustache hérissée comme le derr... d'une poule malade. Nous avons à table une pâtissière de Narbonne de l'ancienne maison Hortala qui est à moitié toquée. Elle part d'éclats de rire sans rime ni raison dans un desquels Madeleine prétend avoir entendu un petit (. certain bruit. L'heure du bain approchant, je vous embrasse de toutes mes forces, ainsi que Tata. Je vous prie d'offrir toutes les célestineries de circonstance à Melle Maurin, Oncle Amédée, Oncle Albert, Monsieur le Vicaire et toute la marmaille.

Votre Filleul poisseux et bien propre grâce à toute l'eau dépensée en son honneur Henri».

Il ajoute: «Nous avons aussi M. Vié. Mais quel Vié!! Un petit amour de Vié si élégant si joli que si j'étais Mme Vié je le mettrais sous clef de peur qu'on me le vole».

Correspondance (éd. Herbert Schimmel, 1992), n° 63, p. 87.
My orders
Sale information
Sales conditions
Retourner au catalogue