Jaguar Type E 3,8 COUPÉ Compétition 1962

Lot 29
Aller au lot
130 000 - 170 000 €
Result with fees
Result : 139 540 €

Jaguar Type E 3,8 COUPÉ Compétition 1962

Eligible aux compétitions historiques
Estimation attractive
Voiture immatriculée

Carte grise française
Châssis n° 887157

Depuis la fin de la guerre, Jaguar incarne le Grand-Tourisme à l’anglaise par excellence.
La génération des roadsters XK 120, 140 et 150 a largement contribué à construire cette image sportive au travers de ses succès en compétition. Mais les années passent et Jaguar se doit de trouver une digne héritière à sa glorieuse histoire. La firme de Coventry travaille alors dans le plus grand secret à celle qu’elle va baptiser Type E, en référence aux Type C et D qui se sont imposées aux 24 Heures du Mans et dans de nombreuses autres épreuves internationales... Comme pour la XK 120, la première victoire officielle d’une Type E aura lieu à Oulton Park en 1961 où Graham Hill s’impose devant l’Aston Martin DB4GT d’Innes Ireland. Dès l’année suivante, la talentueuse sportive termine les 24 Heures du Mans à une très belle 4ème place au classement général aux mains de Salvadori et Cunningham. La Type E est aux premiers plans et oppose une farouche concurrence aux Ferrari et Aston Martin, ses principales rivales. Si les versions standard connaissent de nombreux succès en compétitions nationales, ce sont bien les versions lightweight qui se distingueront davantage sur la scène internationale.
Fabriquées au compte-gouttes par l’usine, les versions allégées seront équipées d’un bloc moteur et d’une carrosserie entièrement en aluminium. Trop onéreuse pour de nombreuses écuries privées, des versions semi lightweight virent alors le jour, conservant leur bloc moteur de type XK en fonte, jugé plus fiable, mais équipées d’ouvrants en aluminium (capots, coffre et portes).

Le modèle que nous vous présentons dans ces pages est une Jaguar Type E 3.8l qui a été intégralement préparée pour participer aux plus prestigieuses compétitions historiques du calendrier. Equipée du bloc six-cylindres en fonte et d’une carrosserie entièrement en acier, notre exemplaire obtient son Passeport Technique Historique en 2010 délivré par la MSA (Fédération automobile anglaise) et répondant à l’annexe K du code sportif international de la FIA. Cette Type E répondant à la fiche d’homologation n°100 est alors répertoriée dans la classe FIA GTS12. Elle est vendue en 2013 par le marchand Frank Jacob via sa société Springbok Sportwagen. C’est un collectionneur suisse qui en fait l’acquisition et participera aux 4 courses de la saison 2014 du réputé championnat Sixties’ Endurance chez Peter Auto. Pour sa première saison en compétition historique, son propriétaire signera notamment à son volant une belle 21ème place sur 74 voitures engagées lors des Dix Mille Tours du Castellet sur le mythique circuit Paul Ricard. Pour l’anecdote, le pilote professionnel allemand Wolgang Kaufmann – plusieurs fois engagé aux 24h du Mans, 24h de Spa, 24h de Daytona – partagera le volant à plusieurs reprises cette année-là.
Une fois la saison 2014 terminée, son propriétaire se sépare de sa Jaguar au profit d’un collectionneur installé en France et passionné par la marque de Coventry. La voiture obtient alors sa carte grise française et sera conservée dans son garage aux côtés notamment d’une autre Type E ou bien d’une Mark II. Désireux de faire de la place dans sa collection, il se sépare de plusieurs autos et notamment de cette Type E 3.8l de compétition qui nous est aujourd’hui confiée à la vente. Eligible aux plus importantes compétitions du calendrier historique telles que le Tour Auto ou Le Mans Classic, cette Type E 3.8l est vendue avec son PTH à renouveler.
My orders
Sale information
Sales conditions
Retourner au catalogue