1938 Citroën CABRIOLET TRACTION

Lot 31
Aller au lot
120 000 - 160 000 EUR

1938 Citroën CABRIOLET TRACTION

Rarissime version 11 B large cabriolet
Restauration intégrale en 2002
Historique depuis le début des années 70

Carte grise française de collection
N° de châssis: 129 088

D'abord présentée en mars 1934 sous forme de berline devant les principaux concessionnaires Citroën, la 7 voit rapidement sa gamme s'étoffer avec deux autres versions, dénommées par Citroën faux-cabriolet et roadster. Oeuvre du sculpteur italien de génie Flaminio Bertoni, la Traction Avant connaitra un succès planétaire mais malheureusement son géniteur André Citroën n'en verra pas le jour. Le cabriolet répond au confort de ce type de carrosserie plutôt qu'au caractère spartiate d'un vrai roadster. Équipée à l'arrière d'un spider accueillant deux personnes supplémentaires, c'est une voiture extrêmement séduisante car elle combine toutes les qualités routières de la Traction à une ligne très pure et un agrément d'utilisation supérieur à la berline, grâce à son habitacle au grand air. La version 11 B, qui bénéficie de la carrosserie large, est particulièrement attrayante car peut-être plus élégante et pouvant accueillir trois personnes à l'avant. L'attrait du cabriolet Traction s'est traduit par la réalisation de répliques, ce qui rend les versions authentiques rares et recherchées. Comme celle qui nous intéresse aujourd'hui. D'après le recensement d'Olivier de Serres, on connait aujourd'hui environ 450 cabriolets Traction Avant tous modèles confondus survivant. Les 11 B sont les plus rares.

Le cabriolet que nous vous présentons est un modèle commercialisé le 23/02/1938 comme l'atteste le certificat d'authenticité du Conservatoire Citroën présent dans le dossier. Rares de nos jours sont les Roadster Traction à posséder un historique aussi complet que celui-ci. Nous pouvons remonter son histoire à l'année 1973, date à laquelle Monsieur Dreyre, véritable pionnier de la collection du nord de la France trouve la voiture dans sa région, elle est alors immatriculée 5839 AF 59. Elle est ensuite revendue à un amateur connu de la région tourangelle et fondateur avec Olivier de Serres du club le Cercle Citroën de Touraine (un des premiers clubs de Traction des années 70). Pierre Fouquet, également collectionneur de Bugatti gardera la voiture 6 ans. Elle est alors immatriculée 11 QL 37. Il entreprend une restauration et devant l'avancée des travaux, se trouve dans l'obligation de changer la plateforme pour pouvoir refaire la voiture. C'est un véritable sauvetage car même si la voiture est complète, la rouille avait fait son oeuvre. En février 1981 André Sarraillé, nom très connu chez les amateurs de Traction, en fit l'acquisition pour conserver la voiture jusqu'en 1987. Monsieur Sarraillé s'attache à rendre l'éclat d'antan à ce cabriolet en le remettant le plus possible dans sa configuration d'origine tout en apportant des touches de modernité et ce pour un usage de grand rouleur. Car Monsieur Sarraillé aimait pouvoir rouler sur longue distance avec ses autos! Il installe donc une boîte 4 vitesses et refait intégralement la mécanique en gonflant le moteur légèrement comme on aimait le faire à l'époque, les trains roulants, la sellerie et la carrosserie. Elle sort d'une restauration étalée sur plusieurs années peinte en Rouge Cerise métallisé, peinture du plus bel effet. Il participe à de très nombreux rallyes dont une sortie à Dijon où il convoie la famille Citroën dans son roadster! Pour le cinquantenaire de la Traction Avant en 1984, Monsieur Sarraillé prêtera même sa voiture à Bernard Citroën qui fit le tour de la place de la Concorde avec. Il revend alors son roadster tant aimé à Monsieur Gauthronnet, amateur de la région dijonnaise pour ne finalement le garder que quelques mois. Enfin le propriétaire actuel Monsieur A en fit l'acquisition en Mai 1987 et possède cette fabuleuse auto depuis 32 ans. Une grande restauration intégrale et de haute qualité fut décidée à la fin des années 1990. Le chantier est alors confié à un atelier dans le Calvados, J. Chapdeleine pour une restauration sans limite de coût et en septembre 2003 le Roadster est prêt. Repeinte dans un magnifique Rouge Cornaline AC 419, il n'y a pas un élément de carrosserie qui n'est passé outre les talents du carrossier. De 2003 à 2018 Monsieur A. profitera pleinement de son cabriolet en arpentant les routes de France et d'Europe pour de très nombreuses sorties. Aujourd'hui proposée à la vente, c'est une authentique pièce d'histoire de l'automobile française qui passa entre les mains de célèbres amateurs de la marque aux chevrons dont nous fêtons le centenaire cette année.
My orders
Sale information
Sales conditions
Retourner au catalogue