PROUST MARCEL (1871- 1922)

Lot 999
Aller au lot
7 000 - 8 000 €

PROUST MARCEL (1871- 1922)


L.A.S. à la Princesse SOUTZO; 8 pages in-8 à l'encre.
Lettre autographe importante signée à l'encre Marcel Proust à la
Princesse Soutzo, femme de Paul Morand.
«Comme aux temps lointains et bénis où Antoine Bibesco vous prévenait que je ne savais jamais d'avance comment je serais, voulez-vous me laisser venir seulement dans la soirée. J'aurais peur, en acceptant à dîner, si au dernier moment j'étais trop mal, de déranger votre table...
Dans l'excellente revue de fin d'année où, compère agoraphobique et chancelant, j'entrais plus mal que bien (sans les tournoiements destinés à nous en imposer deux secondes M. Gautier-Vignal), vous ne m'avez pas laissé dire bonjour et vous m'avez entraîné vers Mme
Landowska en train de mordre Mlle Vacaresco à la fesse...» «En tous cas si cela vous ennuie que Beaumont amène par la main son cousin, il pourrait apporter dans sa poche la photographie de sa grand-tante (Mme de Beaumont, amie de Gambetta) (il m'a promis de la montrer) et je lui poserais d'autres questions sur de défuntes
Beaumont, bien que n'ayant pas l'intention d'écrire une monographie mais c'est, très «temps de Cirrio et du 1er Ritz» que ces évocations de vieilles dames. Au jeune Boisgelin, j'eus souhaité que Morand ajoutât son ami Martin du Gard... Mais oublions tous cela car je ne viendrais sans doute pas, et comme si je viens, je ne verrais que vous, comme cela m'arrive heureusement toujours, excepté quand vous vous dissimulez dans d'invisibles salons et restez trois heures après m'avoir dit: je pars, afin que je constate que si vous avez prolongez, ce n'était pas pour moi. Ce qui n'était pas à démontrer car c'était évident et hélas je le savais déjà.» [...]
My orders
Sale information
Sales conditions
Retourner au catalogue