CHARDONNE JACQUES (1884- 1968)

Lot 938
Aller au lot
15 000 - 20 000 EUR

CHARDONNE JACQUES (1884- 1968)


Correspondance autographe signée à Ginette GUITARD
-AUVISTE, 343 L.A.S., 6 décembre 1950 au 6 mars 1968; divers formats, certaines enveloppes conservées.
343 lettres autographes la plupart recto-verso signées, et adressées à sa future biographe Ginette Guitard-Auviste.
Nombreuses évocations de Maurice BLANCHOT, Roger NIMIER, André GIDE, Léon BLUM, il mentionne son prochain travail sur Paul
MORAND, son nouveau roman Vivre à Madère. Il précise qu'il aime
Paul VALERY, Valery LARBAUD, Pierre DRIEU LA ROCHELLE, Henry de MONTHERLANT, il n'aime pas FREUD ni Julien GRACQ. Il évoque sa stratégie face aux critiques favorables (Fraigneau, Vialatte) et défavorables (Claude Roy). Il évoque en terme sévère Paul Morand et précise: «J'ai un faible pour Mendès-France.»
Il développe dans plusieurs lettres sa théorie de la chute de l'Occident et du règne de l'argent roi. Une part importante dans cette correspondance est donnée à «Propos comme ça» qu'il décrit comme «livre unique» sans lien avec les précédents et fournit les clés des personnages de ses romans.
Correspondance exceptionnelle, témoignage sur la vie personnelle de Jacques Chardonne, sur son oeuvre, ainsi que sur la vie littéraire des années 1950 jusqu'à 1968
My orders
Sale information
Sales conditions
Retourner au catalogue