PISSARRO CAMILLE (1830 - 1903)

Lot 672
跳转至
Estimation :
1500 - 2000 EUR
Result with fees
Result : 3 380EUR
PISSARRO CAMILLE (1830 - 1903)
L.A.S., «Rouen Hôtel d'Angleterre» 5 octobre 1896, à SA FEMME JULIE; 3 pages et demie in-8. Il a écrit à MONET et fait ta commission pour les roses... «Quant aux huîtres il faut attendre que je puisse aller en commander chez un marchand en gros qui se chargerait de l'expédition immédiate, le temps est tellement mauvais pour mon oeil que je ne sors pas ou le moins possible»... Il n'a pas reçu de nouvelles de Londres [où vit son fils Lucien]: «Je suis toujours fort inquiet de ce mal de gorge, j'espère que son Dr Homéopathe saura le tirer de là [...]. Je n'ai pu travailler hier de la journée tellement j'étais plein d'inquiétude». Il a reçu dans l'après-midi la visite du commis de Paul Durand-Ruel, Destrée, venu avec sa femme et un critique d'art hollandais: «Quoiqu'il ne fît pas bien clair je leur ai montré mes toiles qu'ils ont trouvées superbes. [...] Entre autres choses Destrée m'a dit que les affaires étaient mauvaises à cause des élections présidentielles aux États-Unis qui arrêtent tout». Le jeune Joseph Durand-Ruel s'et marié, ainsi que Mlle Murer... Heymann et Commentron sont venus pour traiter avec Eugène Murer «à propos des tableaux de GUILLAUMIN qu'ils voudraient probablement acheter, ceci est entre nous; Murer est furieux que sa soeur se marie, j'ai deviné qu'il y avait eu du tirage dans le partage des biens entre eux»...Il termine en priant sa femme de ne pas se fatiguer pour faire des économies: «Tu t'es donné assez de mal il est temps que tu jouisse un peu de repos. Quand tu auras besoin d'argent tu me le diras»... Il signe: «ton mari qui t'aime de tout coeur et qui t'embrasse C. Pissarro»...
我的竞拍
拍卖信息
拍卖条款
返回拍品目录