1971 - MONOPLACE FORMULE FRANCE MARTINI MK 6

Lot 118
Aller au lot
15 000 - 20 000 EUR
Result with fees
Result : 15 580 EUR

1971 - MONOPLACE FORMULE FRANCE MARTINI MK 6

Châssis n°/Chassis number: 010
Moteur/Engine: 4 cyl. - 1255 cc - 103 cv
Véritable monoplace
Historique victorieux
Voiture en état de fonctionnement
Depuis l'apparition du prestigieux Championnat du Monde des Conducteurs (premier nom donné par la F.I.A. à l'actuel Championnat du Monde de Formule 1) en 1950, de nombreux autres championnats secondaires à caractère national ou international virent le jour. C'est ainsi qu'en 1968 la Fédération Française de Sport Automobile lance la Formule France. Le règlement publié en décembre 1967 imposait notamment un châssis français, ainsi qu'un moteur et une boîte de R8 Gordini 1300.
Les modifications autorisées sont réduites: rabotage de la culasse, équilibrage du vilebrequin et du volant moteur, et montage de trompettes d'admission. En revanche, l'équipage mobile (pistons, bielles,...) et le collecteur d'admission doivent demeurer strictement d'origine. Le moteur 4 cylindres de 1255cc développe 103 chevaux à 6750 tr/min et se trouve équipé de 2 carburateurs double-corps Weber de 40. En 1971, la Formule France change d'appellation et devient Formule Renault avec pour changement majeur l'arrivée du 1600cc de la R12 Gordini pour la saison 1972.
Le châssis que nous vous présentons a été conçu par la petite entreprise française
Martini, du nom de son fondateur Tico Martini, ancien pilote et constructeur de karts en Grande-Bertagne. Il était spécialisée dans la construction de monoplaces de formule 3, de formule France puis Renault, et enfin de formule 2. Au milieu des années 70, la société Martini était le plus important constructeur français de voitures de course. De nombreux jeunes espoirs du sport automobile français ont fait leurs armes à leur volant, tels que Jacques Laffite ou Jean-Pierre Jarier tous deux futurs pilotes de F1.
Fabriquée en 1971, cette monoplace Martini MK6 est encore équipée à ce jour du
Gordini 1300 conforme à sa configuration d'origine. Après une carrière au début des années 70, le châssis n°010 refait surface en 1984 après avoir passé plusieurs années dans un garage particulier à Plancouët dans les Côtes d'Armor. Le nouveau propriétaire d'alors découvre le châssis d'origine désormais équipé d'un moteur de 1565cc, celui de la R12 Gordini, probablement monté en 1972 pour répondre à la nouvelle réglementation du nouveau championnat de la Formule Renault. Avec un ami carrossier, il décide d'équiper le châssis n°010 d'un nouveau cockpit de MK11, d'un nez de MK20 et d'un aileron fait maison, plié à l'aide d'un manche à balais...
A son volant il participe à plusieurs épreuves régionales jusqu'en 1987 avant de vendre la monoplace à une association de karting dans le nord. En 1990, désormais propriété de l'écurie Monaco, cette Martini MK6 est restaurée dans sa configuration d'origine pour participer au Championnat Historique de Formule France (Trophée
IMFO) qu'elle remporte à deux reprises aux mains d'Henri Bizet en 1991 et 1992.
Aujourd'hui propriété d'un passionné de sport automobile, le châssis n°010 est toujours dans la configuration de la saison 1992 avec une mécanique en bon état de fonctionnement. Son passeport technique historique de 1990 ainsi que son passeport technique FFSA l'accompagnent toujours. De nombreuses photos des saisons 1991 et 1992 témoignent du passé de l'auto en VHC, et quelques photos d'époque laissent supposer que Jacques Laffite la pilota en 1971...
My orders
Sale information
Sales conditions
Retourner au catalogue