EDOUARD SCHENCK (1874-1959)

Lot 163
跳转至
Estimation :
3000 - 4000 EUR
Result without fees
Result : 3 825EUR
EDOUARD SCHENCK (1874-1959)
Rare paire de chenets en fer forgé à structure ajourée en enroulement à décor en laiton doré d'un hibou stylisé et reposant sur un pietement en enroulement. Vers 1925. H: 62,5 cm - L: 42,5 cm - P: 26,5 cm A pair of black and gold wrought iron patina andirons. H: 24 2/3 in - L: 16 3/4 in - P: 10 1/2 in Présentés à l'exposition franco-britannique de Londres en 1908. Provenance: Succession de Mr Jean-Claude Schenck, petit-fils d'Edouard Schenck Dans ces débuts, Edouard Schenck travaille dans la bijouterie de son père et se tourne vers le travail du cuivre repoussé pour de menus objets. Il réalise quelques aménagements pour la Samaritaine et les magasins réunis vers 1910. Après la guerre, il se penche sur le travail du fer et participe avec le verrier Jacques Gruber à la coupole des Galeries Lafayette. Brachet disait: « Schenck vise presque toujours au côté pratique et à l'exécution facile par mépris des tours de force, obtenant la richesse décorative du fer, simplement marqué d'empreintes, par le pointeau, le burin ou le dégorgeoir, empreintes qui font vivre les surfaces unies des barres, rappelant ainsi la beauté de matières et d'épidermes des choses de la nature » (Art et bâtiment, 15.II.1929)
我的竞拍
拍卖信息
拍卖条款
返回拍品目录