MARGUERITE DE FRANCE, duchesse de SAVOIE (1523- 1574) fille de François Ier, épouse d'Emmanuel-Philibert, duc de Savoie

Lot 936
Aller au lot
Estimation :
800 - 1000 EUR
Result with fees
Result : 1 300EUR

MARGUERITE DE FRANCE, duchesse de SAVOIE (1523- 1574) fille de François Ier, épouse d'Emmanuel-Philibert, duc de Savoie


L.S. «Vostre bonne maistresse Marguerite de France»,
Turin 2 novembre 1571, à Pierre FORGET ; 1 page in-fol. (un bord un peu effrangé).
Intéressante lettre sur les négociations du mariage de Marguerite de Valois (Margot), fille de Catherine de Medicis, avec le prince de Navarre futur Henri IV, en vue de réconcilier les Catholiques et les Protestants [le mariage eut lieu en août 1572].
Elle est bien aise que Forget trouve du soulagement à son mal aux eaux de Bagnières, et qu'il ait vu la Reine de Navarre [JEANNE D'ALBRET], qui lui a écrit «les plus honestes lettres du monde» ; elle lui répondra «comme la Royne mere [CATHERINE DE MEDICIS] sest resjouye avec moy du mariage de madame sa fille [MARGUERITE DE VALOIS] et de monsieur le Prince de Navarre [futur HENRI IV] dequoy elle est si joieuse et contente que je voy bien quelle na aultre plus grand desir que den veoir une heureuse fin». Mais elle craint «que la Royne de Navarre face quelque difficulté sur les seremonnyes des espousailles a quoy je vous prie luy remonstrer de ma part quelle ne si doibt pas du tout arrester car ce seroit ung grand malheur, que pour peu de chose une si bonne et saincte entreprinse demourast imparfaicte et quelle considere le bien et le repos que ce mariage luy apportera et a tous ceux de sa relligion et par concequant a toutte la France et que le pappe et tous ceulx qui luy sont contraires ne desireroient aultre chose quelle fist des difficultez affin que ce mariage ne reussist. Vous savez Forget que ceulx de la relligion ont bien permys a feu monsr le cardinal de Chastillon de continuer a porter le bonnet rouge. Par plus forte raison il me semble que pour parvenir a ung si grand bien qui est presque commun a tous, quils ny doibvent pas faire les difficultez quils pourroient faire pour le faict dun particullier. Je vous prie dire tout cecy de ma part à la royne de Navarre [...] je vous recommande cest affaire qui est importante comme vous pouvez penser»...
My orders
Sale information
Sales conditions
Retourner au catalogue