[TITANIC]. CANDEE HELEN CHURCHILL (1858-1949). Femme de lettres et décoratrice américaine.

Lot 184
跳转至
Estimation :
30000 - 40000 EUR
Result with fees
Result : 36 400EUR
[TITANIC]. CANDEE HELEN CHURCHILL (1858-1949). Femme de lettres et décoratrice américaine.
MANUSCRIT autographe, The North Atlantic. TITANIC ; 40 feuillets in-4 ou in-8 à l’encre bleu-vert (env. 22 x 14 cm ; trace de rouille en page 1) ; en anglais.
Exceptionnel témoignage de première main par une rescapée du terrible naufrage du Titanic, paquebot réputé insubmersible, dans la nuit du 14 au 15 avril 1912.
Marqué par quelques élans emphatiques, le récit de cette passagère de première classe, quinquagénaire divorcée et féministe, fut une des sources d’inspiration du film Titanic de James CAMERON (1997), elle-même donnant ses traits au personnage de Rose. Le manuscrit, parfaitement lisible, comporte des indications d’interlignes et d’insertions d’additions, à l’usage des typographes, ainsi que quelques ébauches et notes raturées.
L’auteur commence par un souvenir d’enfance : la découverte d’un livre d’explorations arctiques dont les illustrations lui donnèrent l’ambition de voir de près un iceberg… Puis il met en scène le drame, rappelant qu’en 1912, les avions ne surveillaient pas les régions arctiques. Sans préavis, une banquise se brisa et envoya un jour un navire de glace dans l’Atlantique nord. « And I was to see an iceburg » (« Et je devais voir un iceberg »)…
Partie de New-York pour séjourner économiquement en Espagne, Helen Candee fut heureuse d’être invitée à Paris par des amis. Mais elle y reçut un télégramme angoissant : son fils avait eu un accident, et les chirurgiens conseillaient qu’elle revienne immédiatement. Elle trouva place dans le premier navire disponible, le plus grand jamais lancé : le Titanic. Elle consacre plusieurs pages à la vie à bord du plus luxueux paquebot du monde, aux agréments du paquebot, et l’insouciance qui y règne, à la qualité des passagers, à des remarques prémonitoires de plusieurs d’entre eux... Après un dernier verre au restaurant Ritz du navire, elle se retira dans sa cabine : « The ship’s engines thumped a harmony, and sang a melody. You can always hear music on a ship with the engines going.
我的竞拍
拍卖信息
拍卖条款
返回拍品目录