MASSUE U'U, ILES MARQUISES, POLYNÉSIE DATATION…

Lot 53
75 000 - 85 000 €
Résultats avec frais
Résultat: 99 750 €

MASSUE U'U, ILES MARQUISES, POLYNÉSIE DATATION…

MASSUE U'U, ILES MARQUISES, POLYNÉSIE DATATION PROPOSÉE: XIXÈME SIÈCLE CLUB U'U, MARQUESAS ISLANDS, POLYNESIA PROPOSED DATING: XIX CENTURY Bois de Casuarina equisetifolia à exceptionnelle patine sombre et luisante
H.56 X W.6 in; H.142,5 cm
PROVENANCE:
Cette massue U'u provient de l'exceptionnelle collection de James Hooper (1897-1971), dispersée à Londres en 6 vacations par la maison de vente Christie's.
PUBLICATIONS:
- Phelps, ‘'Art and artifacts of the Pacific, Africa and the Americas, The James Hooper
Collection, 1976, Page 106, N°451.
- Numero d'inventaire H451, HOOPER COLLECTION N° 1310, N° d'inventaire
MHMC1161
BIBLIOGRAPHIE:
- Greub, ‘'Expressions of Belief- Masterpieces of African, Oceanic, and Indonesian Art from the Museum Voor Volkenkunde, Rotterdam, 1988, P. 119)
- Edward Dodd. Polynesian art, Page 153
OBJET EN RAPPORT:
Massue très comparable conservée au Museum Voor volkenkundede, Rotterdam.
Cette arme de prestige à vocation de ‘'sceptre guerrier'' est sculptée dans un bois dense et lourd (Casuarina equisetifolia).
Ce remarquable exemplaire choisi de la main même de Hooper s'impose entre tous par son volume équilibré et élégant et par la qualité même de sa sculpture, ellemême mise somptueusement en relief par la délicate patine sombre et brillante qui recouvre ce symbole de la culture des îles Marquises. Le décor biface à usage prophylactique pour le possesseur de l'objet, prend toute son ampleur au sommet de l'oeuvre. Le haut, incurvé à l'avant comme au revers, montre trois têtes de tiki sculptées en haut relief, dont deux figurent des pupilles qui entourées de stries rayonnantes forment le plus merveilleusement du monde des ‘'yeux solaires''. Le registre inférieur est décoré de motifs élaborés puisant leurs sources dans le registre ornemental des tatouages traditionnels.
L'équilibre et l'élégance de l'oeuvre trouvent leurs racines entre le contraste entre les motifs gravés, évocation des tatouages rituels et les surfaces laissées volontairement vierges, ce remarquable U'u puisant ainsi toute sa puissance dans la sobriété ornementale originelle du XVIIIème siècle La partie supérieure de cette importante et exceptionnelle massue dite Massue U'u Hooper car trouvant bonne place parmi les objets favoris de Hooper dans la planche traitant de ce corpus dans le célèbre ouvrage traitant de l'entièreté de la collection, est fondamentalement, par comparaison d'oeuvre à oeuvre, l'un des plus exceptionnels sinon le plus exceptionnel exemplaire de ce type.
Les massues U'u étaient l'apanage exclusif de la caste des guerriers dont elles exaltaient le courage, la force et la virilité. Elles constituaient un signe extérieur de la place prédominante dans la société de leurs propriétaires.
Ces massues occupent toujours une place déterminante et première dans le processus de la constitution d'une collection car outre le fait qu'elles sont abondamment illustrées par des gravures montrant tout autant leurs propriétaires, farouches guerriers au corps entièrement tatoué, elles sont aussi relatées par des explorateurs illustres comme James Cook (Note: une arme de la collecte Cook se trouve dans la collection) qui le premier dans les récits de son second voyage (1772-1775) évoque leur existence. La gravure au XIX ieme siècle permet enfin de diffuser l'image de ces objets désormais très convoités par les plus grands Musées et les plus importants collectionneurs de ce monde.
De nombreux objets de la collection Hooper peuvent se retrouver ainsi, suite aux dispersions de la collection, dans de nombreux musées autour du monde: the Museum of New Zealand Te Papa Tongarewa, the British Museum, the Metropolitan Museum of Art, the Canadian Museum of Civilization, the Museum of Fine Arts, Boston

USD: 80000/90000
Mes ordres d'achat
Informations sur la vente
Conditions de ventes
Retourner au catalogue