1961 - ALFA ROMEO GIULIETTA 1300 SZ

Lot 248
260 000 - 360 000 €
Résultat: 288 000 €

1961 - ALFA ROMEO GIULIETTA 1300 SZ

Tout l'intérêt de cette rare Alfa Romeo Giulietta Sprint Zagato provient de son historique, limpide et sans ombre. D'abord vendue neuve à Alger par la SA. ADAR, elle a été réimportée en France en 1962 par un amateur de la région de Béziers. En 1965, elle était acquise par M. Gayraud, concessionnaire Alfa Romeo à Béziers qui, au volant de cette voiture, prenait part à divers rallyes. On la remarque au Critérium des Cévennes 1968, inscrite sous l'équipage Gayraud-Martin et les photos d'époque la montrent équipée de légères exten­sions d'ailes, d'une batterie de quatre projecteurs additionnels et d'une sortie d'échappement latérale, devant la roue arrière gauche.
Elle est toutefois victime d'un accident lors de cette épreuve et reste immobi­lisée. Dans cet état, elle est vendue autour de 1975 à M. Debien, concession­naire Alfa Romeo à Carcassonne, puis en 1977 à un M. Bonhomme, de Pau. En 1985, toujours non roulante, elle passe entre les mains de Francis Fabulet, fondateur du club Alfa Romeo, puis de celles de son copilote Jean-René Pierre. En 2004, c'est son propriétaire actuel, membre éminent du Club Alfa Romeo Classic, qui en fait l'acquisition.
Elle fait aujourd'hui partie d'une très importante collection d'Alfa Romeo et son propriétaire a commencé il y a trois ans sa restauration. La voiture est équipée de sa mécanique d'origine (moteur, boîte de vitesses, pont arrière), et l'on retrouve même son ancienne immatriculation «196 KP34» peinte à l'époque directement sur la carrosserie.
Les travaux de restauration ont concerné un remplacement des planchers et des bas de caisse et l'avant a été remis en état en respectant scrupuleuse­ment les caractéristiques du modèle. Il est extrêmement important de préciser qu'un soin tout particulier a été apporté à la conservation de l'ensemble de la carrosserie en aluminium. A l'exception du capot moteur avant, Il s'agit bien de sa carrosserie d'origine !
La Giulietta SZ est un modèle particulièrement intéressant, car c'est la plus performante des dérivées de la Giulietta. Elle est née d'un concours de circons­tance: à la suite d'une sortie de route aux Mille Miglia 1956, Dore Leto di Priolo, pilote privé, confiait sa Sprint Veloce à Zagato pour en faire une voiture plus per­formante. Le carrossier gagnait 135 kg et habillait la voiture d'une carrosserie plus profilée, ce qui lui permettait de dominer les Sprint Veloce en compétition, entraînant chez Zagato plusieurs commandes de pilotes privés pour cette Giu­lietta SVZ. Un accord passé entre le constructeur et Zagato débouchait en 1959 sur la Sprint Zagato, plus aboutie et plus légère que la SVZ.
Véritablement conçue pour la course, elle est aussi la plus rare des Giulietta, avec une production ayant à peine dépassé 200 exemplaires.
L'occasion de trouver une Giulietta SZ authentique et indiscutable ne se pré­sente donc pas souvent. C'est celle que nous proposons aujourd'hui, avec cet exemplaire qui, une fois remis en état, sera éligible aux plus importantes épreuves historiques du calendrier.
Agile et très performante, grace à son moteur porté à 100ch et sa carrosserie en aluminium, l'Alfa Romeo SZ est, en plus de sa rareté, une auto très compétitive en courses historiques.
The interest of this rare Alfa Romeo Giulietta Sprint Zagato lies in its recorded history, which is complete, clear and without any areas of doubt. It was sold new in Algiers by the ADAR company before being exported to France in 1962 by a private enthusiast living near Béziers. In 1965, the car was bought by Mr Gayraud, the Alfa Romeo concessionnaire in Béziers and he drove it in a number of rallies. Records show that the Gayraud-Martin team entered it in 1968 for the Critérium des Cévennes. It appears in photos of that rally, fitted with small wheel arch exten­sions, four additional lights and a side exhaust coming out ahead of the left-hand rear wheel.
The car suffered accident damage during this event and was not driveable. Still in an unrepaired state it was first sold in about 1975 to Mr. Debien, the Alfa Romeo concessionnaire in Carcassonne, then in 1977 to a Mr Bonhomme living in Pau. In 1985, still unrepaired, it passed into the hands of Francis Fabulet, founder of the Alfa Romeo club and then went to his co-driver, Jean-René Pierre. In 2004 the current owner, a prominent member of the Club Alfa Romeo Classic, acquired the car to add it to his very large collection of Alfas. He started restoring it three years ago. All the original major mechanical components (engine, gearbox and rear axle) remain in the car, which still bears its old registration, “196 KP34” painted directly onto the bodywork.
Restoration work has included the replacement of the floor, sills and side members and the front end has been put back into shape with scrupulous concern for origi­nality. It must be emphasized that great care has been taken to keep all the original aluminium body skin. Only the bonnet could not be saved and was replaced.
The Giulietta SZ is a particularly interesting model, as it has the highest perfor­mance of all the cars derived from the Giulietta range. This model was born from a somewhat haphazard train of events. Dore Leto di Priolo, a private racing driver, went off the road in his Sprint Veloce during the 1956 Mille Miglia. Zagato, to whom he gave the car with instructions to improve the performance, reduced the weight by 135 kg and designed a more aerodynamic body. These characteristics enabled the car to beat all the Sprint Veloces in compétition and led several private entrants to order from Zagato identical models now known as the Giulietta SVZ. An agreement concluded between Alfa Romeo and Zagato led to the production in 1959 of the Sprint Zagato, lighter and more highly developed than the SVZ. Specifically designed for racing, this is the rarest of the Giuliettas, with a production run of barely more than 200 cars.
The opportunity of finding a genuine and undisputed Giulietta SZ does not come along often and this is what we are offering today. Once the restoration has been completed, this car will be eligible for all the most important events in the calendar for historic racers
Historique limpide
Carte grise française d'origine
Authenticité indiscutable
Modèle rare, éligible dans toutes les grandes épreuves historiques
Carte grise française
N° de châssis: 0072
Motorisation: 4 cylindres en ligne type AR00120 - Aluminium
Cylindrée: 1 290 cm3 - 100 ch
Mes ordres d'achat
Informations sur la vente
Conditions de ventes
Retourner au catalogue