1963 - JAGUAR TYPE E COUPE 3.8L

Lot 344
130 000 - 160 000 €
Résultat: 139 200 €

1963 - JAGUAR TYPE E COUPE 3.8L

«Des courbes sublimes qui font toujours rêver»
La Jaguar Type E comme la XK qu'elle remplace va établir une nouvelle référence en matière de voiture de sport. Hormis son moteur qui est une évolution du bloc existant, tout le reste de la voiture est issu d'un développement nouveau. Son design époustouflant tout d'abord est une évolution de la Type D de compétition, qui favorise une bonne stabilité et pénétration dans l'air. Ce qui va faire le succès de la Type E au-delà de son design, ce sont ses performances exceptionnelles pour l'époque lui permettant de rivaliser avec des concurrentes beaucoup plus chères. La première série de Type E débutera sa carrière dotée d'un moteur 3.8 jusqu'en 1964 puis en 1965 elle recevra un 4.2 litres de cylindrée développant 265 chevaux. Disponible d'abord en coupé ou en cabriolet, une alternative en 2+2 sera proposée à partir de 1966. Esthétiquement la 3.8L est la seule Type E à arborer des phares couverts, elle possède des demi-pare-chocs avant et arrière. Les premiers modèles avaient un tableau de bord et une console centrale en aluminium bouchonné ainsi que des sièges baquets et une boite de vitesses Moss. A partir de 1964, avec le passage à la 4.2, les sièges baquets ont fait place à des sièges inclinables plus confortables et le tableau de bord et la console centrale ont été recouverts de vinyle noir au lieu de l'alu bouchonné, la boite Moss a été remplacée par une boite
Jaguar synchronisée. La Type E évoluera au fil du temps pour répondre aux exigences commerciales et légales des Etats Unis notamment. Les premières Jaguar E restent aujourd'hui les plus recherchées, elles représentent l'origine du mythe qui perdure toujours aujourd'hui avec la F Type.
La voiture que nous avons le plaisir de vous proposer est un magnifique coupé Série 1, de novembre 1963 comme l'atteste son certificat délivré par le Jaguar Daimler Heritage. Elle se présente dans une splendide livrée crème avec un intérieur en cuir noir et tableau de bord en aluminium bouchonné. La voiture, en état concours, est «full matching», possédant ses couleurs et son moteur d'origine. Vendue neuve à New-York, la voiture fut importée des USA par son actuel propriétaire qui entreprit en 2014 une restauration totale avec son fils. Très impliqués dans le monde de l'automobile, ces deux passionnés talentueux l'ont intégralement remise à neuf au cours des deux dernières années, sur la base des standards les plus exigeants. Cette restauration qui s'est faite à partir du châssis s'est accompagnée d'une réfection complète du moteur, de la boite de vitesse Moss ainsi que des trains roulants, des suspensions et du circuit de freinage qui a été passé au silicone. Les culasses ont été adaptées pour un fonctionnement au sans plomb. Elle est équipée d'une ligne d'échappement Inox. La carrosserie a été entièrement aérogommée et tous les éléments corrodés ont été remplacés.
La caisse a ensuite bénéficié d'un traitement à l'époxy, et la peinture poli-lustrée est du plus bel effet. L'intérieur a été lui aussi revu intégralement et la sellerie a été refaite. Plus de 50 000 euros de factures de pièces détachées viennent compléter le dossier et le reportage photo de la réfection de cette Type E qui a nécessité plus de 2 800 heures de travail. Elle n'a d'ailleurs, depuis la fin des travaux, parcouru que 30 kilomètres. La voiture fonctionne parfaitement et impressionne par son niveau de restauration.
Dans sa version la plus pure et la plus prisée, cet exemplaire exceptionnel et expertisé à une valeur élevée, se présente à vous dans un état proche du neuf et mérite absolument les attentions de tout collectionneur exigeant. Les Série 1 sont de plus en plus recherchées et sont rarement dans cet état. Ne laissez pas passer celle-ci dont les modèles au niveau de restauration équivalent sont aujourd'hui proposés à des tarifs bien supérieurs...
This Jaguar E-Type S1 was built on November 1963 as shown on the Jaguar Daimler Heritage certificate. It has a matching cream paintwork, black leather interior and 3.8L engine. This car was sold new in New York, and its current owner acquired it in 2014. He and his son fully restored the E-Type at the highest standards. The engine was entirely rebuilt, so were the gearbox, the suspension, and the brakes that were converted to silicone. The heads were modified in order to run with unleaded fuel and a stainless steel exhaust line was installed. The body was sanded and all corroded elements were replaced. It received an epoxy treatment and was gloss polished. The interior was also fully restored and the upholstery was remade. More than 50 000 Euros were invested in parts only, and a full photo dossier of the work done is available.
Since this outstanding restoration, the E-Type has only ran 30 kilometres. It drives perfectly, and shows like a concourse quality car. The Series 1 E-Types are the purest of the line, and this one shoud attract any demanding car collector.
L'un des «Must Have» de l'histoire automobile contemporaine
Une restauration de haut niveau pour cette type E Un exemplaire «full matching» de la plus prisée des séries
Marque: Jaguar
Modèle: Type E Coupé Série 1
Millésime: 1963
Kilométrage: 35 km au compteur
Motorisation: 6 cylindres en ligne
Cylindrée: 3 781 cm3
N° de châssis: 889478
Carte grise française / French registration
Mes ordres d'achat
Informations sur la vente
Conditions de ventes
Retourner au catalogue