1966 - MASERATI MISTRAL COUPE 3700

Lot 323
190 000 - 210 000 €
Résultat: 228 000 €

1966 - MASERATI MISTRAL COUPE 3700

«Un vent nouveau pousse Maserati»
Fort du succès commercial de la 3500 GT, Maserati décide au début des années 1960 de diversifier sa gamme. La Sebring devient le nouveau coupé 2+2 et un tout nouveau coupé deux places est proposé: la Mistral. Début d'une longue tradition, elle sera la première Maserati à arborer le nom d'un vent. Chef d'œuvre de Pietro Frua, la ligne de la Mistral est novatrice: long capot bosselé, poupe en «fastback», elle compile tout ce qu'un amateur d'automobile sportive désire. Ses jantes Borrani en 15 pouces ajoutent une touche d'élégance tout autant que de sportivité. La Mistral est propulsée par un six cylindres en ligne de 3 694 cm3 à double arbres à cames en tête alimenté par un système d'injection Lucas et développant 245 chevaux. Cette mécanique provient de la Maserati 250F, championne du monde de F1 aux mains de Fangio en 1957. Ses culasses hémisphériques ainsi que l'allumage à deux bougies par cylindre rappellent l'origine sportive de ce moteur. La mécanique était accouplée à une boite manuelle cinq rapports ZF mais une boite automatique Borg-Warner était disponible en option. Evolution majeure, le six cylindres est porté à 4 litres à partir de 1966. Il développe désormais 265 chevaux. Un spider sera également proposé à partir de 1964. Avec 828 exemplaires de Mistral coupé construits, le modèle est aujourd'hui très prisé pour sa rareté, les sensations uniques qu'il procure et sa ligne intemporelle. Il s'agit d'une vraie pièce de choix.
Le très bel exemplaire que nous vous présentons a été commandé aux usines le 16 Février 1966, puis livré neuf par Ditta Vittorio Giardiello, à Naples, dans le courant de la même année. Il porte le numéro de châssis 704 et il s'agit donc d'une des dernières versions en 3.7 litres. Sa très belle couleur vert pale est associée à un intérieur en cuir noir et moquette beiges. Elle fut livrée avec des options d'époque telles que les vitres électriques ou encore l'autoradio Mexico de marque Becker toujours présent sur le véhicule. Le certificat Maserati Classiche fourni avec notre Mistral permet d'attester que le véhicule est bien matching numbers, équipé de son moteur d'origine. Il est à noter que l'injection Lucas a été remplacée par trois carburateurs Weber, permettant de fiabiliser le fonctionnement tout en offrant plus de souffle à son six-cylindres comme cela fut fréquemment réalisé sur le modèle. Selon les informations communiquées par l'actuel propriétaire et le dossier qui l'accompagne, elle fut intégralement restaurée au cours des années 1990-2000 par son ancien propriétaire et n'a depuis parcouru que moins de 3000 km. La mécanique, la boite de vitesse, la sellerie ainsi que la peinture furent ainsi reprises. Ses jantes Borrani sont du plus bel effet et viennent parfaire l'allure de cette élégante et désirable Maserati. La Mistral, dont le dessin signé Frua est incontestablement l'un des plus beaux de sa génération est très certainement une pièce encore en devenir sur le marché de la collection. Sa beauté, son luxueux habitacle et son envoûtant six-cylindres en ligne, le dernier chez Maserati, en font une pièce de choix et à ce titre notre exemplaire est une vraie opportunité.

In the beginning of the 1960's Maserati diversified its range. A new two seaters was offered: the Mistral. First Maserati named after a wind, Pietro Frua designed its astonishing body. Borrani wheels were mounted providing both a more classy and sporty look. Its 245 bhp 6 cylinders 3.7L engine came from Fangio's 250F racer, and featured hemispherical heads, double ignition system, as well as a Lucas mechanical fuel injection. It was coupled to either a ZF 5-speed manual transmission or a Borg-Warner automatic. The Mistral evolved in 1966 with a 4 liters engine. Only 828 units were made. Our Maserati Mistral was delivered brand new in Napoli in 1966. Its chassis number is 704; being one of the last 3.7 liters. Its wonderful light green color is associated with black upholstery on beige carpets. It was ordered with optional electric windows and Becker radio. Its Maserati Classiche certificate testifies that the car is matching numbers. Please note that three Weber carburetors replaced the Lucas injection in order to make the car more reliable. This Mistral was entirely restored during the decade 2000 by its previous owner and ran since then less than 3 000 kilometers. This is a rare opportunity to own a very classy and the last straight-six-powered Maserati sports car.

Carte Grise Belge / Belgian registration

L'oeuvre de Pietro Frua continue de subjuguer
Un exemplaire 3700 particulièrement désirable
La dernière Maserati équipée du six-cylindres de Fangio

Marque: Maserati
Modèle: Mistral 3700
Millésime: 1966
Kilométrage: 45 800 km
Motorisation: 6-cylindres en ligne
Cylindrée: 3 694 cm3
N° de châssis: AM109 704
Mes ordres d'achat
Informations sur la vente
Conditions de ventes
Retourner au catalogue