Lot 76
230 000 - 260 000 €
Résultat: 288 000 €

1938 - WANDERER

W25 K
L'histoire de Wanderer débute en 1885 quand deux mécaniciens, Johann Baptist Winklhofer et Richard Adolf Jaenicke ouvrent un atelier de réparation de vélos à Chemnitz en Allemagne. Très rapidement, ils créent la marque Wanderer signifiant «randonneur» et l'entreprise Wanderer Fahrradwerke AG. Wanderer lance sa première moto en 1902 et franchit le pas vers l'automobile en 1911 en présentant un petit deux-places dénommé Puppchen, poupée en allemand. Au sortir de la première guerre mondiale, la marque Wanderer fabrique des voitures populaires et se développe. En 1932, Wanderer va fusionner avec Audi, DKW et Horch et le nouvel ensemble sera le groupe Auto Union. Les fameux anneaux arborés aujourd'hui par la marque Audi sont nés de cette alliance. En regroupant leurs forces ces constructeurs développent de nouvelles stratégies pour faire face à la crise qui vient de frapper. Wanderer propose des voitures fiables et efficaces et forte de sa popularité en Allemagne, la marque a son rôle à jouer. Wanderer Werke AG a un atout dans son éventail technique, c'est la génération de moteurs modernes à six-cylindres en ligne, conçus par Ferdinand Porsche en 1931. Wanderer va alors lancer un séduisant deux places cabriolet. Cette voiture à l'allure sportive apparue en 1936 c'est la W25 K, le K signifiant Kompressor. D'une cylindrée de 1 950 cm3, muni de deux carburateurs Solex et de son compresseur, le moteur 6 cylindres en ligne développe 85 chevaux. Il est accouplé à une boite de vitesses à 4 rapports, l'auto peut atteindre les 150 km/h. Ce roadster deux places a une ligne racée et son atout réside avant tout dans sa légèreté. En effet la W25 K est bien moins lourde que ses concurrentes allemandes de l'époque. Sa réalisation se fait entièrement à la main, gage de qualité mais la voiture reste financièrement accessible. La calandre ressemblant à un blason porte bien sûr quatre anneaux mais elle est surmontée du «W» insigne de la marque. La ligne est rehaussée par un liseré chromé. Derrière le volant Banjo sont disposés six compteurs d'une extrême finesse, une invitation irrésistible pour un pilote. Le modèle présenté est de 1938. Cet exemplaire de W25 K a été acheté en 1999 en Italie, totalement démonté. Produite à Chemnitz en Allemagne, cette voiture avait été exportée en Argentine. Il s'agit d'un magnifique exemplaire totalement restauré. La voiture est la propriété d'un collectionneur exigeant amoureux de l'automobile. Il a confié la restauration intégrale de l'auto aux Etablissements dirigés par Monsieur Werner Zinke en Allemagne, professionnel reconnu et spécialiste des modèles de la marque. La voiture a une robe bicolore sable et bleu foncé, associée à des jantes peintes elles aussi couleur sable y compris celle qui est incorporée sur le coffre. Elle est bien sûr munie de sa capote. L'intérieur qui a lui aussi été restauré dans les moindres détails propose deux magnifiques sièges en cuir. Un dossier absolument complet de restauration incluant factures et photos sera livré avec la voiture, attestant de l'envergure et de la qualité du travail entrepris. Il est extrêmement compliqué de trouver une W25 K sur le marché et encore plus lorsque l'on souhaite acquérir un modèle d'une telle qualité. Vous ne pouvez que tomber amoureux de cette voiture et vous l'offrir. Carte grise française «Un randonneur sportif et luxueux» Marque: Wanderer Modèle: W25K Millésime: 1938 Kilométrage: 7271 km au compteur Motorisation: 6 cylindres en ligne Cylindrée: 1 950 cm3 N° de châssis: 180 224 Une voiture produite à moins de 260 exemplaires Un produit dans un état tous simplement exceptionnel Une voiture très rarement proposée sur le marché
Mes ordres d'achat
Informations sur la vente
Conditions de ventes
Retourner au catalogue